Bitcoin Wiki

Bitcoin mentioned around Reddit: Murbard, est-ce que vous me donnez un "bonjour"? /r/tezos

Bitcoin mentioned around Reddit: Murbard, est-ce que vous me donnez un submitted by BitcoinAllBot to BitcoinAll [link] [comments]

PUNTO DE PARTIDA PARA NEWBIES EN INVERSIONES. POR DONDE ARRANCAR?

¿Para quién es este post?

Este post está pensado para los que tienen plata y no saben que hacer, los que como mucho hicieron plazos fijos o comprar dolar en home-banking o ir al blue. La idea es dar una breve introducción, que sea llevadera, no muy técnica y en términos sencillos, de que cosas hay que tener en cuenta ahora que se decidieron adentrarse en el mundo de las inversiones.
Espero que después de leer esta introducción, les sirva para poner en contexto las preguntas que se tienen que hacer, la información que necesitan investigar y capacitarse, antes de efectivamente ponerse a invertir. Y de yapa por haber leído hasta acá, se llevan el primer consejo: no invertir sin tener bien claro en qué nos estamos metiendo!
Antes de arrancar: no confundir inversiones bursátiles con finanzas personales. Las finanzas personales abarcan toda la gestión de ingresos, inversiones, ahorros y gastos en la "microeconomia" de una persona. Acá nos vamos a centrar solamente en la parte de inversiones, en el marco de las finanzas personales.

Primero unas definiciones básicas

Vamos a arrancar con algunos conceptos que pueden parecer medio abstractos sobre el temas de dinero, para después tener una base y poder ir directo a la cuestión de inversiones.
Valor tiempo del dinero
Lo primero que tenemos que entender es el valor tiempo del dinero, un concepto muy sencillo pero que pocos lo tienen formalizado. Por suerte, es muy fácil de incorporar y de aprender. Puesto de manera sencilla y sin entrar en muchos números: la misma cantidad de dinero vale mas HOY que mañana. Y cuanto mas tiempo pasa, menos vale el mismo dinero. Vale aclarar que no estoy teniendo en cuenta conceptos como devaluación o inflación en este momento, simplemente que el mismo dinero hoy, va a valer mas que mañana.
Veamos este concepto con un ejemplo sencillo. Cómo ordenarias según orden de preferencia las siguientes opciones?
  1. Recibir $100 hoy
  2. Recibir $100 mañana
  3. Recibir $100 en 1 mes
Creo que esta claro que el orden dado, es el orden de preferencia de cualquiera de nosotros. La cuestión se pone interesante cuando empezamos a jugar con el monto vs el tiempo. Por ejemplo:
  1. Recibir $100 hoy
  2. Recibir $200 mañana
  3. Recibir $1000 en 12 meses
En este caso ya empiezan a jugar otras variables. Que tan valioso es para mi el dinero hoy vs el dinero en el futuro? En esta valuación entran en juego conceptos que no voy a explicar aca pero son muy interesantes de profundizar, como el concepto de NPV (Net present value o valor presente neto), IRR o TIR (Tasa Interna de Retorno) y tasa de descuento (Discount factor).
Riesgo
Hay muchas maneras de definir riesgo, pero en este contexto vamos a quedarnos con una definición mas estadística para que sea fácil de entender. El riesgo es una medida de que tanta certeza vamos a tener de nuestro retorno esperado. Por ejemplo, el concepto de una tasa libre de riesgo es un caso extremo: una inversion de rendimiento fijo y conocido de antemano, que, como el nombre lo implica, se considera que tiene no tiene riesgo. Esto se traduce en que el rendimiento esperado es igual al rendimiento efectivo (o realizado) que vamos a tener al final de la inversion. En el caso de inversiones globales, se considera a los bonos del tesoro de EEUU como libre de riesgo. En nuestro caso, podemos tomar a los plazos fijos de los bancos (o mas correctamente los instrumentos de renta fija del tesoro argentino).
Una vez establecido el nivel base de riesgo 0, la escala de riesgo va variando a medida que consideramos distintos instrumentos, e incluso dentro de los instrumentos, hay varios atributos para analizar. Para intentar predecir la dispersión alrededor de nuestro retorno esperado, lo que se suele hacer es basarse en la volatilidad histórica del instrumento a analizar. Para dar algunos ejemplos, una acción de un banco Argentino tiene mas riesgo que una acción de un banco de EEUU. Esto se puede analizar coyunturalmente, o se puede mirar las variaciones históricas recientes de los precios.
Otra manera de pensar el riesgo, es adoptar la postura de que el mercado es "eficiente" y que los retornos esperados ya reflejan los mayores riesgos. Es decir: a mayor retorno esperado, mayor riesgo. Esto quiere decir que hay menos probabilidad hay de conseguir ese retorno esperado. Dependiendo del instrumento, estos retornos esperados se pueden calcular facilmente como en instrumentos de renta fija (métricas como TIR, paridad, etc) o pueden ser mas difíciles de calcular como en renta variable, aunque tenemos distintos ratios (o múltiplos) que podemos analizar para comparar el precio de una acción con sus fundamentals (que se desprenden de los balances presentados).
Creamos o no en la eficiencia del mercado para pricear (determinar el precio de algo) las cosas, es una buena heurística a tener en cuenta que retornos altos suelen estar acompañados de riesgo alto. El corolario de esto es siempre ser escépticos de retornos altos de bajo riesgo, promesas de "plata fácil" y ese tipo de oportunidades.
Retorno real vs nominal
Una aclaración que nos debemos es distinguir entre retornos reales y retornos nominales. Los retornos nominales son los retornos directos obtenidos sin ningún ajuste. Por ejemplo, invertimos $100 en una acción que en 5 años se convirtieron en $200. Eso nos da un retorno del 100%. Sin embargo, esos $200 probablemente tengan menor poder adquisitivo, ya sea por devaluación (midiendo contra otras monedas) o inflación (midiendo contra bienes). Por ejemplo, si sabemos que en esos 5 años la inflación fue del 50%, nuestro retorno real fue del %50 entonces.
Es muy importante siempre medir nuestras inversiones teniendo en cuenta los retornos REALES. Particularmente en pesos, donde la perdida del poder adquisitivo es tan tangible. De hecho, mi recomendación es medir las inversiones en monedas mas estables como el dolar, por defecto. Como dato de color, la inflación del dolar es de aprox. 2% anual.

Receta básica para una inversion

Que componentes tiene una inversion? Estos son los ingredientes mínimos que la componen:
Dados estos ingredientes, vemos que algunos son variables que podemos definir nosotros y otros son interdependientes. Veamos algunos ejemplos:
  1. Si queremos obtener una ganancia de 100 pesos en un plazo fijo con tasa 1% mensual, el resto de las variables quedan prácticamente predefinidas: el riesgo es casi nulo, y por ende el retorno es conocido. El capital es función del retorno en este caso, tenemos que colocar 10k pesos. El horizonte es 1 mes. La liquidez es nula, no podemos retirar el dinero hasta que no termina nuestra inversion. Y la moneda es pesos. Prácticamente no hay gastos ni impuestos que nos importen.
  2. Quiero invertir 10k USD y obtener una rentabilidad de 5% anual durante 2 años. En este caso, un instrumento adecuado para ese tipo de inversion podría ser un bono corporativo en USD. La moneda es en dolares y el hecho de tener un plazo de inversion corto con un rendimiento de 5% anual, nos fija que el riesgo que vamos a tener que correr va a ser moderado (si comparamos con la tasa libre de riesgo o con otros bonos que rinden similares tasas). La liquidez es baja porque los bonos corporativos no se negocian mucho, y el costo de salir antes puede ser moderado, dependiendo del instrumento en sí. Los gastos van a ser los de operar, comisiones al broker, hay que investigar los impuestos respecto a este instrumento.
  3. Si mi objetivo es duplicar un capital de 25k pesos en un mes: para eso podemos utilizar opciones sobre acciones locales, intentando capturar la tendencia en algún papel que hayamos estudiado. Necesitamos conocer en profundidad el instrumento (en este caso opciones) y saber que estamos corriendo un riesgo alto, que vamos a pasar, con alta probabilidad, por periodos de grandes perdidas, incluso llegando a perder todo nuestro capital. La liquidez es alta, podemos salir cuando querramos, pero con alto costo, dada la importancia del timing. Las comisiones van a ser altas, impuestos a renta financiera también.
  4. Depositar mis ahorros en algún instrumento para generar rentabilidades minimas hasta necesitarlos, sin asumir mucho riesgo. Podemos buscar un fondo común de inversion en USD que invierta en bonos LATAM de mas bajo riesgo. O llevar nuestro dinero al exterior e invertir en un ETF de bonos globales o del tesoro de EEUU de bajo riesgo. Vamos a tener nuestra inversion en USD, liquidez alta aunque puede ser costosa si involucra mover fondos en el exterior debido a las comisiones. El riesgo es bajo. Hay que tener en cuenta los impuestos, especialmente por la moneda y el hecho de ser en el extranjero en el segundo caso.
Como se puede apreciar, en estas tensiones entre todos estos (y otros) atributos, hay juegos entre retornos esperados y "primas" (costos) que hay que pagar. Por ejemplo, por operar un instrumento poco liquido, tenemos la "prima de liquidez" que se refiere a los costos extra de por ejemplo, comprar un instrumento mas caro porque no hay vendedores a un precio mas barato. Otro ejemplo es la "prima de inversiones extranjeras", donde aumentan nuestros gastos de movimiento de fondos e impositivos. Incluso hay limitaciones con respecto al capital: algunas inversiones son poco viables si tenemos muy poco o demasiado capital para invertir, ya sea por mínimos requeridos o porque no hay liquidez suficiente en el instrumento que nos interesa.

Los instrumentos mas comunes que debemos aprender

Aca simplemente voy a listar los instrumentos que deberíamos tener en nuestra caja de herramientas de inversión, con un breve comentario de cada uno explicando que usos tiene y de que se trata.
  1. Plazo fijo: rendimientos fijos a plazo conocido. No necesita mucha explicación. Hay que tener mucho cuidado con las tasas nominales vs las tasas reales para ver si convienen o no.
  2. Dolar: refugio de valor por excelencia, pero como el plazo fijo hay veces que conviene y veces que puede ser una mala opción para nuestro perfil.
  3. Cauciones: inversion prácticamente libre de riesgo, como un plazo fijo pero de mas corto plazo. Rara vez las tasas reales son positivas, pero son buenos instrumentos para los que tienen dinero ocioso en la bolsa o para los que quieren apalancarse (invertir con plata prestada) en el corto plazo
  4. Fondos comunes de inversion: dejo un link con introducción. Son instrumentos muy flexibles para inversiones mas pasivas (lo opuesto a inversion activa, en la que debemos estarle encima de manera constante, dia a dia por ej.). Son todo un mundo, ya que al estar compuestos por distintos instrumentos (por ej. acciones, o plazos fijos, etc) cada FCI requiere su propio análisis.
  5. Criptomonedas: activos descentralizados y anónimos que pueden ser útiles para especular o para hacer transacciones por fuera del sistema. También como moneda de cambio o de inversion. Buscar posts sobre CeFi (Centralized finance) y DeFi (Decentralized finance) en el sub, podemos poner nuestras criptos a trabajar en prestamos tipo plazo fijo o en fondos con rendimientos variables. Ejemplos: Bitcoin, Ethereum.
  6. Stablecoins: son criptos que suelen estar atadas de alguna manera u otra al valor del dolar o algún activo mas estable, haciéndolas mas atractivas para perfiles mas conservadores. Igual que las criptos, permiten usarse para cambiar de moneda o inversiones, asi como para hacer transacciones y fondeos. Ejemplos: DAI, USDT.
  7. Acciones (renta variable): nos permite participar en las ganancias de una empresa. Alto riesgo, aunque hay matices dependiendo de la empresa, sector, pais, contexto, etc. Puede ser acciones locales o podemos operar en el exterior directamente y acceder a acciones de todo el mundo.
  8. Bonos (renta fija): son instrumentos con flujos de fondo conocidos. Los riesgos son mayormente de default (escenario de no pago) y de crisis de confianza que pueden hacer bajar los precios (puede ser oportunidad de compra o punto costoso de venta para el tenedor).
  9. CEDEARs: son instrumentos locales en pesos pero que representan acciones del exterior. Nos permite invertir en una gran colección de empresas grandes, mayormente de EEUU pero también de Brazil y las empresas argentinas mas grandes (Mercado Libre y Globant). Tienen ventajas en costos operativos para inversores minoristas en Argentina.
  10. Opciones: son contratos de compra/venta a precios prefijados. Hay infinidad de estrategias, desde lo mas especulativo y de alto riesgo, a cosas muy conservadoras como usarlo como seguro contra la baja de una acción que tenemos en cartera. Por ejemplo, podemos pagar una prima (un costo fijo) por asegurarnos de limitar las perdidas de una acción que tengamos en caso que baje, durante un plazo de tiempo. También nos permite apostar a la baja de una acción! Y apalancarnos, en el sentido de que podemos ganar exposición a mas capital del que tenemos, multiplicando las subas (y las bajas, claro).
  11. ETFs: instrumento que solo se puede operar en el exterior. Como los Fondos Comunes de Inversion, hay de todos los sabores y colores, permitiéndonos invertir de manera diversificada en sectores, países enteros, tendencias de inversion como energias renovables o automatización, grupos de bonos de cierta calidad crediticia, etc.

El rol del broker y el mercado

La mayoría de estos instrumentos se acceden a través de un broker, que es una empresa que nos permite acceso al mercado. Los instrumentos relacionados a crypto se acceden generalmente via exchanges. Para mas información sobre brokers o exchanges, buscar por el sub. En ambos casos, debemos tener presente que comisiones vamos a tener al operar, que instrumentos tiene cada broker, su reputación, atención al cliente, participación en nuevas emisiones y varias cosas mas. Es bastante común tener cuenta comitente (el análogo a una cuenta bancaria, donde en vez de dinero, también podemos tener títulos como acciones, etc) en varios brokers!
El mercado en si, no es mas que el medio electrónico donde se intercambian la mayoría de los títulos listados. Este intercambio se hace mediante oferta y demanda, donde tienen prioridad los que quieren comprar a mayor precio y los que quieren vender a menor precio, y luego los que llegan antes en ese orden. Una vez que se matchea el precio de compra, con el precio de venta, se concreta la operación y se intercambian títulos por dinero, determinando así el precio del activo en cuestión.
En este mercado, participan todos los inversores, desde un inversor minorista físico buscando timbear unos pesitos o invertir sus ahorros, hasta empresas que emiten deuda o acciones para financiar su operación. Luego tenemos grandes inversores como inversores institucionales, bancos o empresas de seguros que buscan invertir el capital de sus clientes así como provincias y países que buscan financiarse emitiendo bonos.

El perfil del inversor, emociones y disciplina

Ya sabemos entonces que las distintas inversiones van a tener su nivel de riesgo, entre otras limitaciones. El desafío ahora es intentar asegurarnos de que el nivel de riesgo requerido para una inversion, sea adecuado para el inversor.
Por qué es importante que el perfil de inversor este en consonancia con la inversion? Porque cuando hay ruido, las emociones nos pueden llevar a romper nuestra estrategia inicial que tan cuidadosamente planeamos. Si no tenemos la disciplina, vamos a hacer estragos. Cabe destacar que esto puede suceder cuando el riesgo de la inversion es mas alto que el que el inversor esta dispuesto a tolerar, asi como en el caso inverso. Esto se puede ilustrar con dos ejemplos:
  1. Compramos CEDEARs de MSFT con el objetivo de sacarnos de encima los pesos y dejarlos en algún lado dolarizado para uso en algunos años, de paso sacando una ganancia. Sin embargo, no nos dimos cuenta que los CEDEARs son instrumentos altamente volátiles, ya que combinan la volatilidad del tipo de cambio, con la volatilidad de la acción subyacente. Un día, el dolar baja abruptamente por alguna medida y al mismo tiempo la empresa presenta balances en EEUU. Vemos que el precio del CEDEAR esta mostrando -10% en la apertura del mercado. A la media hora vemos -15% y temiendo por nuestro capital ,decidimos vender, ya que parece no tener piso. A los 6 meses, el CEDEAR esta 50% arriba del valor al que vendimos y nos queremos morir. Que sucedió? No respetamos la estrategia original. Pero por qué? No necesitábamos esos pesos. Analizamos la empresa y parecia solida. Sin embargo, al momento de ver esa volatilidad diaria, las emociones nos dominaron y vendimos. Esto es una señal de que algo en la inversion original (en este caso el riesgo), no es acorde al perfil del inversor.
  2. Supongamos que somos una persona joven, con buenos prospectos de crecimiento en nuestro laburo y queremos invertir nuestro capital. Como todavia no tenemos muchas obligaciones, nos sobra un buen monto cada mes para invertir. Decidimos ponerlo en plazo fijo todos los meses. Al año, nos damos cuenta que si tuvimos suerte, apenas le ganamos a la inflación. En este caso no vamos a hacer cagadas en el medio de la inversion, pero nos damos cuenta del costo de oportunidad perdido al comparar con haber invertido en instrumentos mas rendidores como acciones. Al evaluar esta situación, decidimos elegir otra estrategia para nuestra próxima inversion.
Para intentar determinar nuestro perfil de inversor podemos utilizar tests online. Si bien nos pueden dar una idea, es esperable que hasta no tener las manos en la masa, no nos demos cuenta de cual es realmente nuestro perfil.
Una ultima cuestión a tener en cuenta con respecto al perfil, es que si bien el riesgo es uno de los items mas importantes a descubrir, no es el único. Otro importante por ejemplo, es el plazo. Podemos pensar que estamos a largo plazo, pero si estamos mirando nuestra inversion dia a día, tenemos una disonancia. Otro es el nivel de conocimiento de los instrumentos a operar en la estrategia. Si nos metemos a compravender futuros sin tener mucha idea de la mecánica, aumentamos exponencialmente las chances de que salga todo mal, por mas que el resto de la estrategia este delineada cuidadosamente.

La importancia de la diversificación

Diversificar significa reducir o eliminar riesgos, mediante la combinación de varios instrumentos. Vamos a dar varios ejemplos en vez de entrar en definiciones:
En todos los casos estamos reduciendo riesgo a cambio de retornos menos volátiles, y por ende sacrificando situaciones de muy altos retornos pero también eliminando situaciones de grandes perdidas (ej, una empresa quiebra).
Un concepto muy importante asociado a la diversificación, es la correlación. La correlación es una medida estadística de que tan similar es el movimiento de una variable con respecto a otra. Va desde -1 que significa correlación perfecta inversa (ej, cuando uno sube en un 5%, el otro baja en 5%), 0 que significa que no hay correlación y 1 que significa correlación perfecta (ej, cuando uno sube 5%, el otro sube 5%).
Cuanto mas correlacionados están dos instrumentos, menos diversificación obtenemos al combinarlos y viceversa. Esto quiere decir que si tenemos una cartera con 50% de un instrumento A y 50% de otro instrumento B, el nivel de diversificación real que vamos a tener, va a depender de la correlación entre A y B. Si están perfectamente correlacionados, la diversificación es nula. En cambio, si su correlación es 0 o menor, el beneficio es mucho mayor.
Si volvemos a nuestro ejemplo de los cruceros, si bien estamos diversificando el riesgo de una empresa, no estamos diversificando el riesgo del sector (esto es a proposito), donde todas las acciones relacionadas con cruceros tienen alta correlación, ni tampoco estamos diversificando el riesgo del mercado, ya que ninguna empresa esta aislada y todas las acciones dependen entre si: para construir un crucero necesito materiales para fabricarlo, necesito contratar gente, necesito capital y prestamos, necesito que la gente tenga plata y este dispuesta a gastarla en cruceros, y un gran etcétera.

Armando un portfolio (cartera) acorde a nuestros objetivos

Una vez que tenemos nuestras posibles inversiones, vamos a agarrar nuestro capital y decidir como distribuirlo. Nuestra cartera puede tener un mix de inversiones de distintos horizontes, en distintos instrumentos, con distintos niveles de riesgo y porcentajes acordes.
Es muy importante tener en cuenta el nivel de riesgo de nuestra cartera en total, viendo los niveles de correlación entre los activos que tenemos. Por ejemplo, es muy común incorporar una parte de nuestra cartera en cash o en renta fija de bajo riesgo, para tener baja correlación con las acciones o correlación inversa en el caso de los bonos. Esto se debe a que cuando las acciones caen, los inversores aversos al riesgo, suelen vender y comprar bonos.
Una teoria muy usada para aprender sobre el análisis de portfolios es el modelo CAPM, que no voy a profundizar aca pero les dejo la punta para investigar si quieren darle un enfoque mas cuantitativo a la diversificación de la cartera. Cabe aclarar que es un modelo anticuado (el primer modelo de hecho) pero no es menos util. El armado de portfolios es toda una ciencia y se estudia bajo lo que se llama MPT (Modern Portfolio Theory).

Como evaluar las decisiones de inversion

Repitan conmigo: para evaluar que tan buena o mala fue una inversion tiene tanto o mas peso el proceso de decision al ingresar y al salir de la inversion, que el resultado (retorno) de la misma. Estamos intentando evitar dos escenarios, que son MUY problemáticos para los inversores y tenemos que tratar de identificarlos a toda costa:
  1. Una inversion nos puede salir bien, aunque hayamos hecho todo mal. Esto se suele resumir en el dicho popular "todos somos genios cuando la bolsa esta subiendo".
  2. Una inversion nos puede salir mal, aunque hayamos hecho todo bien. Esto se debe a que en inversiones de riesgo, lo que estamos haciendo es tratando de manejar riesgos y retornos, pero no controlamos cuales de los eventos terminan sucediendo en la practica.
En el primer caso, el problema es que probablemente lleguemos a conclusiones incorrectas, reforzando nuestro esquema de decision erróneo, y en algún momento nos llevemos una sorpresa desagradable. Mientras que en el segundo caso, el problema es que probablemente nos desalentemos y dejemos de invertir aunque íbamos por el camino correcto. Vamos con un ejemplo de cada uno:
  1. "Me gustan las películas de Disney, voy a comprar unas acciones". A la semana, Disney lanza una serie nueva que tiene mucho potencial y la acción sube 10%. Naturalmente, al ver esta ganancia en el corto plazo, nos olvidamos que nos metimos en Disney por cuestiones marketineras en vez de por cuestiones de análisis serio de la empresa, y nos creemos que somos unos capos. "Claro, era obvio que iba a subir". Satisfechos con el resultado, seguimos con nuestra metodologia: "El futuro son los autos eléctricos, yo me mando y compro Tesla, no puede fallar". Al dia siguiente, Elon Musk twittea que van a abandonar las operaciones en China por nuevas tarifas impuestas por el gobierno Chino y la acción cae 20% en un dia. En pánico, vendemos todo y no entendemos que pasó. "El mercado es una timba", gritamos, acompañado de varios insultos, y juramos nunca mas invertir nuestro dinero mientras vamos a la cueva de confianza a pagar un tremendo sobreprecio por el dolar blue.
  2. "Analicé todos los balances recientes de Apple. La empresa tiene números sólidos y grandes proyectos. Las perspectivas de crecimiento, tanto desde los fundamentals como desde el consenso del mercado en los precios (gráficos) son excelentes. Validé mis análisis contra otros análisis de varias fuentes, enriqueciendo mis hipótesis y validando aún mas mis proyecciones. Acordemente, voy a poner una parte importante de mi capital en acciones de AAPL". Al mes, cae un avión en el medio de la asamblea de inversores matando a todos los presentes de la junta directiva, incluido el CEO y a Warren Buffet que pasaba por ahí cerca. La acción colapsa -30% al dia siguiente. Frustrados por semejante baja inesperado, vendemos nuestra posición. "El mercado es una timba", gritamos, acompañado de varios insultos, y juramos nunca mas invertir nuestro dinero mientras vamos a la cueva de confianza a pagar un tremendo sobreprecio por el dolar blue.
Esto no quiere decir que no debemos evaluar una inversion sobre la marcha y post cierre de la misma. Muchas veces podemos aprender cosas útiles. Pero el proceso de aprendizaje tiene que estar atado al proceso de toma de decisiones y de gestión de riesgo, no de intentar predecir eventos aleatorios. Después de todo, la gestión de riesgo es justamente eso: intentar predecir qué eventos aleatorios, fuera de nuestro control, se pueden dar y con que probabilidad, y no si se van a dar o no y cuando.

Próximos pasos

Recomiendo seguir con este curso para intentar determinar que perfil de inversión va mas de acuerdo con nuestra capacidad, tiempo y objetivos. Una vez que tengamos claro estos principios, el siguiente paso sería familiarizarnos con la mecánica de la operación en el mercado y los distintos instrumentos.
Espero que les haya servido y cualquier comentario, duda, cosa me avisan en los comentarios. Mucha suerte en este camino que recién empieza ;)
submitted by HwanZike to merval [link] [comments]

[Guerre psychologique totale] Pour un chat-bite Kouffar :Rendons les cryptodevises impures en souillant leurs ledgers avec des images démoniaques.

(Je demande à la moderation de comprendre que ceci est un ALT pour ne pas finir décapité et de ne pas passer la gomme à censurer sur ce poste)
Il semble possible d'encrypter une image dans un blockchain et un/des petits farceurs a mis une image de Tien An Men dans le Ledger Bitcoin.
Je ne connais pas les détails mais peut etre qu'un redditeur adepte des fintech pourra nous en dire plus.
Et si "nous" mettions une image d'un certain Charlie Hebdo dans le ou les ledgers de devises electroniques pour rendre leur manipulation satanique (une image de porno gay devrait aussi faire l'affaire, tout comme un chapitre des "versets sataniques")?
Et surtout diffusions l'information en mode guérilla (le pouvoir du dénis des imams ne passera pas)
Il existe deux phénomènes illégaux de financement des salafistes et j'ai bien conscience que ca ne mettrait pas à terre les réseaux financiers de fourmis type tontine pour financer nos ennemis (car oui, ce sont nos ennemis).
En revanche, les sales petites guerres de pétromonarchies, les mercenaires de la Turquie en Arménie, les drones pour tuer les Houtis du Yemen, les livraisons de Kalash en Lybie deviendrait de facto péché. L'islamisme d'Etat serait mis face à son hypocrisie.
Je sais que les dégénérés consanguins cocainomanes et alcooliques qui arment les terroristes sont des hypocrites, je veux juste que ca se sache.
submitted by Godisafascist123 to france [link] [comments]

Rejoignez Q !!

Initiative Q est un projet lancé par d’anciens collaborateurs de PayPal en vue de créer un nouveau système de paiement pour remplacer les cartes de paiement conçues dans les années 50. Le système utilise le Q, sa propre devise, et incite les gens à commencer à l’utiliser lorsqu’il sera opérationnel en attribuant gratuitement des Q aux personnes qui s’inscrivent maintenant (comme ce montant diminue à mesure que le nombre de participants augmente, vous feriez bien de nous rejoindre de suite). L’inscription est gratuite et ne requiert que votre nom et une adresse e-mail. Vous n’avez rien à perdre, mais si ce système s’inscrit parmi les meilleurs moyens de paiement au monde, vos Q peuvent rapporter gros. Si vous avez manqué le coche avec le bitcoin il y a sept ans, vous ne devez pas rater ça.
Voilà mon lien d’invitation : https://initiativeq.com/invite/13TuaE79l
Ce lien sera désactivé dès que je n’aurai plus d’invitations disponibles donc n'hésitez pas à mettre les votres Prévenez-moi une fois que vous serez inscrit, car je dois vous valider de mon côté.
submitted by Poloin_34 to beermoneyfrench [link] [comments]

Mon esprit est enfin éclairé, j'ai compris, le covid, la 5G... Tout est clair désormais

Bonjour,
J'ai réfléchi, et mon esprit s'est illuminé, je vous explique.
Le coronavirus, j'ai compris son existence et pourquoi il a été créé par les élites probablement franc maçons ou pour sûr un comité de milliardaires.
Comme cela a déjà été énoncé par mes confrères, le coronavirus a été créé dans le but de nous injecter un vaccin et nous implémenter la 5G dans le corps, acte probablement en lien avec le brevet de Bill Gates mit en cause par mes confrères (je ne me souviens plus du numéro...).
Faites attention car ils prévoient aussi via le vaccin de la grippe H1N1 d'implémenter la 5G dans vos corps, en effet pourquoi pensez-vous que le vaccin de la grippe H1N1 grâce au coronavirus est désormais gratuit pour tous le monde et obligatoire pour les personnes âgés !!! C'est pour nous l'injecter par la peur !!!!
De plus, on sait très bien qu'ils ont déjà le vaccin du coronavirus, pourquoi pensez vous que Trump a guéri aussi vite de la maladie ??? Cela n'est qu'une question de temps avant qu'il soit disponible au publique, ils attendent seulement de mettre au point l'injection de la 5G dans le vaccin !!!!
Mais pourquoi implémenter la 5G dans nos corps ???????
Car en utilisant l'énergie du corps humain et le réseau 5G, il leur sera possible de miner du bitcoin à partir de chaque être humain sur terre !!!!! 1 bitcoin = 9600€ !!!! Ce sera la plus grande ferme à bitcoin du monde, une source de revenue illimitée !!!!!!
Ne nous laissons pas faire !!! Ils veulent nous asservir !!! Ils veulent faire de nous des légumes pour pouvoir s'enrichir et contrôler le monde !!!
submitted by QuentinLeFourbe to france [link] [comments]

Reçu une tentative de chantage avec mon email/vieux mdp

Je voulais juste partager vite fait une histoire de cybersécurité qui m'a bien fait stresser pendant 5 minutes...
J'ai reçu ceci pendant la nuit:
sujet: vieux mot de passe [ça fait flipper quand même au départ]
I know ( Password)is one of your password on day of hack..
Lets get directly to the point.
Not one person has paid me to check about you.
You do not know me and you're probably thinking why you are getting this email?
in fact, i actually placed a malware on the adult vids (adult porn) website and you know what, you visited this site to experience fun (you know what i mean).
When you were viewing videos, your browser started out operating as a RDP having a key logger which provided me with accessibility to your display and web cam.
immediately after that, my malware obtained every one of your contacts from your Messenger, FB, as well as email account.
after that i created a double-screen video. 1st part shows the video you were viewing (you have a nice taste omg), and 2nd part displays the recording of your cam, and its you.
Best solution would be to pay me $1xxx.
We are going to refer to it as a donation. in this situation, i most certainly will without delay remove your video.
My -BTC -address: xxxxx
[case SeNSiTiVe, copy & paste it]
You could go on your life like this never happened and you will not ever hear back again from me.
You'll make the payment via Bitcoin (if you do not know this, search 'how to buy bitcoin' in Google).
if you are planning on going to the law, surely, this e-mail can not be traced back to me, because it's hacked too.
I have taken care of my actions. i am not looking to ask you for a lot, i simply want to be paid.
if i do not receive the bitcoin;, i definitely will send out your video recording to all of your contacts including friends and family, co-workers, and so on.
Nevertheless, if i do get paid, i will destroy the recording immediately.
If you need proof, reply with Yeah then i will send out your video recording to your 8 friends.
it's a nonnegotiable offer and thus please don't waste mine time & yours by replying to this message.
Le temps de ressortir un PC non vérolé et de googler "malware blackmail threat", le premier résultat google est:
https://www.consumer.ftc.gov/blog/2020/04/scam-emails-demand-bitcoin-threaten-blackmail
C'est donc une tentative très commune, et pas personnalisée. Ouf !
Ceci étant:
1/ A qui envoyer une copie du message pour signalement ? 2/ Je vais en profiter pour dé-véroler mes machines (windows 10). Quel meilleur site/app pour ce faire ?
3/ on ne le rappellera jamais assez les gens: mdp aléatoire unique pour chaque site important + machin truc SMS de signalement de nouvelle connexion systématique (je sais plus le nom)
submitted by RedditTipiak to france [link] [comments]

Ils gèrent 2 460 milliards $, et ils sont fous du bitcoin

Ils gèrent 2 460 milliards $, et ils sont fous du bitcoin

Bitcoin continue de séduire de plus en plus d’investisseurs institutionnels. Considéré comme un investissement alternatif, celui-ci permettrait notamment de conserver de la valeur lorsque les marchés traditionnels sont moins performants. C’est du moins ce qu’avance le dernier rapport en date de Fidelity Digital Assets.

Bitcoin quasiment pas corrélé aux autres marchés

Fidelity Digital Assets, la branche crypto de Fidelity, vient de publier un rapport sur « Le rôle de Bitcoin en tant qu’investissement alternatif ». Via cette étude, Fidelity a souhaité comprendre la place que peut détenir le Bitcoin dans un portefeuille diversifié d’actifs, contenant des actions ou les monnaies fiduciaires.
L’étude se base sur les retours fournis par des investisseurs ainsi que des experts de l’industrie, tels que ARK Invest ou CoinShares.
D’après cette étude, bitcoin est un très bon choix d’investissement alternatif, car il n’est que très peu corrélé aux autres marchés. Dans les faits, le ratio de corrélation est seulement de 0,11, en se basant sur la moyenne mobile sur 30 jours entre janvier 2015 et janvier 2020. Cette valeur indique que le Bitcoin n’a ni augmenté ni diminué relativement aux mouvements d’autres actifs.
« Pour moi, bitcoin est le seul actif que j’ai vu jusqu’à présent qui ne soit pas fondamentalement corrélé à ce processus et à cet organe de décision, car en fin de compte, toute autre classe d’actifs, les actions, la dette, l’immobilier, les matières premières, sont tous étroitement liés à un cadre législatif et à une interconnexion des marchés financiers qui rassemble de nombreux gouvernements qui se comportent en quelque sorte de cette manière. »Chamath Palihapitiya, CEO de Social Capital

Les portefeuilles contenant du Bitcoin auraient un meilleur rendement

Après avoir exploré les données de corrélation, l’étude a simulé 4 portefeuilles d’investissements classiques, composé de 60 % d’obligations et 40% d’actions, en y ajoutant du bitcoin. La simulation portait sur une période allant de janvier 2015 à janvier 2020. Ainsi, les 4 portefeuilles contiennent entre 0 et 3 % de bitcoins et les résultats sont très concluants.
Sans réelle surprise, c’est le portefeuille ayant le plus d’exposition à bitcoin qui a offert les meilleurs retours annualisés avec 10,24 %.

https://preview.redd.it/tj0u8os4c7t51.png?width=554&format=png&auto=webp&s=2ebb792c89b0338def34ae9058aa4e3fa3d1d15f
Cependant, cette méthode nécessite un rééquilibrage régulier en fonction des variations de marché, comme l’explique l’étude :
« Envisagez un portefeuille avec une allocation cible de 5 % de bitcoin. Si l’allocation de bitcoin atteint 10 % du portefeuille en raison de sa surperformance par rapport aux autres actifs, une stratégie de rééquilibrage disciplinée dicterait de vendre des bitcoins pour ramener son allocation à l’objectif de 5 % et d’utiliser les fonds pour augmenter l’allocation à d’autres classes d’actifs, qui ont dérivé en dessous de leur allocation cible. Si les performances du bitcoin sont inférieures à la moyenne et qu’elles baissent à 1 % du portefeuille, les investisseurs achèteront des bitcoins et vendront leur position dans d’autres classes d’actifs qui dépassent leur allocation cible. »
Bien que la détention de bitcoins soit prouvée comme étant bonne pour diversifier un portefeuille, de nombreux investisseurs restent frileux vis-à-vis des investissements alternatifs. Cependant, la baisse du rendement des obligations et la nébuleuse d’une crise économique pourraient en convaincre certains de passer le pas.
submitted by PlasticQueasy6873 to u/PlasticQueasy6873 [link] [comments]

Parole de milliardaire : “Détenir du Bitcoin, ça m’aide à bien dormir”

De plus en plus de milliardaires avouent leur amour pour Bitcoin (BTC). C’est aujourd’hui le cas de Chamath Palihapitiya, ancien haut cadre de Facebook et actuel PDG du fonds d’investissement Social Capital, qui encense une nouvelle fois le roi des cryptos.

Le Bitcoin à la cote, mais pas les fiats ni les actions

Dans une interview donnée auprès de la chaîne CNBC, Chamath Palihapitiya confirme à quel point il est devenu fan de Bitcoin. Pour le milliardaire, tous les investisseurs devraient consacrer au moins 1 % de leur portefeuille à du Bitcoin :
« c’est la police d’assurance que j’utilise pour m’aider à bien dormir la nuit, au cas où les banques centrales et les gouvernements du monde entier poseraient le pied sur une mine ».
La mine en question étant l’engrenage fatal de l’hyperinflation :
« La réalité est qu’ils ont imprimé tellement d’argent qu’il est probable que nous allons continuer à voir l’inflation des prix des actifs indépendamment de qui est à la Maison-Blanche ».

L’avènement de Bitcoin créerait “un transfert de richesse d’ampleur inédite”

Pour la même raison, le PDG de Social Capital met en garde sur les actions boursières. En effet, Bitcoin et les actions sont pour lui des actifs bien distincts :
« (…) il n’y a fondamentalement pas de corrélation. [Bitcoin] c’est complètement l’inverse de la façon dont l’infrastructure financière du monde actuel fonctionne ».
Chamath Palihapitiya va même encore plus loin dans sa réflexion sur l’avenir de Bitcoin. Si le monde financier traditionnel finit par imploser à cause de ses impressions monétaires incontrôlées, et que le prix de Bitcoin explose :
« Je pense que cela créera une énorme redistribution des richesses. (…) elle va pousser l’accessibilité financière à ses limites, pour des milliards et des milliards de personnes. En cela, il y a de quoi être vraiment fier et enthousiaste ».
Sur ce dernier point, le milliardaire insiste d’ailleurs sur le fait que Bitcoin est un actif à conserver : « vous l’achetez, vous le gardez, vous le mettez de côté », mais vous ne vous amusez pas à spéculer avec. Il faut le garder comme « une protection ».
Chamath Palihapitiya n’est d’ailleurs pas le premier à penser que Bitcoin pourrait devenir la référence monétaire de demain. Il est ainsi intéressant de voir que toujours davantage d’investisseurs, parmi ceux ayant eu le plus de réussite, pensent la même chose de la création de Satoshi Nakamoto.
submitted by Usefmohamed to u/Usefmohamed [link] [comments]

Les géants boursiers achètent des millions de dollars de bitcoins – La preuve d’un avenir radieux, selon JP Morgan

L’arrivée des grandes entreprises et des fonds institutionnels dans la cryptosphère est un véritable game changer. Ce sont des analystes de la méga-banque JP Morgan qui l’affirment, tout en prédisant un avenir radieux pour Bitcoin (BTC).

Le bitcoin a « beaucoup de potentiel »

Les achats massifs de bitcoins par MicroStrategy et Square ne sont pas passés inaperçus dans la communauté crypto, mais d’autres observateurs les ont également remarqués.
En effet, la multinationale bancaire JP Morgan Chase & Co. a bien repéré ce possible tournant, qui pourrait annoncer une très attendue vague d’investissements institutionnels dans les crypto-actifs.
Selon un récent rapport des analystes de JP Morgan, cité par le média crypto CoinDesk, ces rachats constituent un « fort vote de confiance pour l’avenir du bitcoin ».
La grande banque considère ainsi que cette décision soutient les prix du BTC et pourrait également entraîner d’autres achats.

Les institutionnels aiment aussi les « vrais » bitcoins

Les analystes notent que les produits dérivés de bitcoin, comme les contrats d’options, restent le mode d’acquisition favori de BTC par les institutionnels et sont donc en forte augmentation.
Toutefois, de plus en plus de personnes semblent préférer avoir des bitcoins « réels »bien que toujours indirectement – via des fonds, comme Grayscale, qui possèdent vraiment les cryptomonnaies en sous-jacents – contrairement aux produits dérivés non physiques, qui ne se négocie qu’en dollars.
Avec les politiques d’impressions monétaires de grandes banques centrales et la menace inflationniste qu’elles font planer sur les devises fiduciaires, Square, MicroStategy et maintenant Stone Ridge pourraient bien initier un tout nouveau mouvement d’investissements dans les cryptomonnaies.
Les analystes de JP Morgan ont-ils raison ? Quand on se souvient qu’ils ont pendant longtemps critiqué bitcoin et les cryptos, on peut être presque surpris de ce changement de vision. Les prochains mois vont être décisifs pour savoir si les gros institutionnels débarquent vraiment pour de bon dans la cryptosphère.
submitted by mary7437 to u/mary7437 [link] [comments]

Bitcoin (BTC) en pleine ascension des Pyramides d’Egypte

Bitcoin (BTC) continue sa tournée mondiale, le monde ne tournant pas autour des pays européens, des Etats-Unis, de la Russie, de la Chine et de la Corée du Sud. Le BTC crée un oasis de revenu dans les déserts – d’emploi – égyptiens. Mirage piégeant les pauvres voyageurs avec des wallets desséchés ou vraie opportunité de revenu alternatif ?

Les trésors cachés de Bitcoin

Bitcoin est une pyramide de Ponzi alors, autant aller au pays des pharaons quitte à subir leur malédiction, non ?
L’Egypte fait partie des pays où Bitcoin est utilisé comme une source de revenu complémentaire ou alternative ; les égyptiens se lancent dans le trading et le minage.
Selon le site d’information Al-Monitor, les égyptiens, en particulier les jeunes, manifestent de plus en plus d’intérêt pour les cryptomonnaies.
L’économiste et conseiller financier Wael al-Nahhas indique que les jeunes investissent de petites sommes dans Bitcoin en dépit de l’augmentation de son cours.
Certains se sont lancés dans le minage de quelques satoshis et obtiennent un profit estimé à 4 à 5%, grâce à la différence entre le prix à l’achat et à la vente.

Moins de travail, plus de Bitcoin

La crise économique actuelle est-elle à l’origine de l’augmentation du nombre de bitcoiners en Egypte ?
Le taux de chômage y est passé de 7,7% à 9,6% au cours de ce second semestre 2020, selon l’Egyptian Central Agency for Public Mobilization and Statistics.
Le trading de BTC devient alors une activité alternative intéressante.
Muhammad Abd el-Baseer, membre de la communauté « Bitcoin Egypt », indique que d’autres facteurs sont à l’origine de l’adoption de Bitcoin : il cite notamment la nécessité d’opter pour le télétravail ainsi que la réduction de la durée du travail mais aussi, l’instauration des couvre-feux. Les Egyptiens sont ainsi plus enclins à trader du BTC durant leur temps libre.
Selon lui, près de 16 000 Egyptiens auraient rejoint la communauté mais, ce nombre pourrait augmenter si ces derniers parviennent à convaincre leurs proches de se tourner vers les cryptomonnaies.
Toutefois, l’absence de législation précise sur les cryptos inquiète les égyptiens qui craignent d’être accusés de fraude.
Des rumeurs indiquent qu’une loi pourrait bientôt voir le jour et clarifier le cadre légal.
Les Dieux égyptiens béniront-ils Bitcoin ? La future législation du pays sur les cryptomonnaies jouera bien évidemment un rôle majeur quant au rythme d’adoption de Bitcoin et des altcoins. Tant que l’Etat ne sort pas une loi écrite en hiéroglyphes, que seuls des experts peuvent comprendre, c’est déjà ça ! Maintenant, il reste à voir si les hautes sphères de l’Égypte veulent suivre l’exemple du Venezuela ou pas…
submitted by LouiseVerte to u/LouiseVerte [link] [comments]

r/BitcoinSVFrance pour discuter de Bitcoin en français

BitcoinSVFrance est un sub français pour discuter de Bitcoin, le système d'argent cash électronique pair à pair lancé en 2009.
J'ai cherché un peu et n'ai trouvé aucun sub ouvert et actif sur le sujet en français, alors comme je travail dedans, j'ai décidé de créer ce sub et de le maintenir actif avec des posts réguliers.
Si vous aimeriez en apprendre plus sur bitcoin et ses applications que vous pouvez utilisez dès maintenant, ou juste posez vos questions, vous êtes les bienvenus!
submitted by zhell_ to annuaire [link] [comments]

Bitcoin, future colonne vertébrale d’une révolution monétaire – Le protocole RGB, une renaissance ?

Bitcoin, future colonne vertébrale d’une révolution monétaire – Le protocole RGB, une renaissance ?
L’histoire des fameux jetons cryptographiques est une vraie montagne russe depuis que leur concept a été énoncé pour la première fois, quelque années seulement après l’invention du Bitcoin. Aujourd’hui, nous allons rapidement explorer ensemble le passé de la folie de l’émission de tokens sur Bitcoin, puis nous intéresser à son futur possible. C’est parti !

La genèse de jetons cryptographiques, les “Colored Coins”

Dès 2012, nombreux ont été les curieux à vouloir exploiter les propriétés de la blockchain du Bitcoin au-delà du simple pouvoir du transfert de la pièce native du protocole. Grâce à la structure des UTXO’s (Unspent Transaction Outputs) du Bitcoin, il est possible de distinguer des pièces individuelles en les marquants avec de l’information additionnelle.

https://preview.redd.it/zryam6n2wzp51.png?width=600&format=png&auto=webp&s=ae081f769e903d86ab5777c6f5196360a3572b70
Exemple d’émission de pièces colorées (Colored coins) sur Bitcoin
Le procédé en question se nomme “Colored Coins”, simplement car les données supplémentaires qui sont rajoutées dans une transaction pour marquer un UTXO Bitcoin particulier suivent le standard RGB (“Red, Green, Blue”). Ce standard est utilisé pour définir une couleur en chiffre.
Ce concept se heurta cependant à de nombreux problèmes de scalabilité et de programmabilité rapidement, bien qu’il fût prometteur au niveau de son ingéniosité permettant de se reposer sur une base protocolaire déjà établie et aussi sécuritaire qu’est celle du Bitcoin.
S’en suivit la création de nombreuses plateformes, telle que l’Ethereum, explicitement conçues pour une création facile de jetons cryptographiques.

Les fonctionnalités recherchées des jetons cryptographiques

De nombreuses raisons expliquent l’excitation et l’empressement des développeurs et investisseurs confondus au sujet des jetons cryptographiques.
La possibilité de procéder à des levées de fonds en cryptomonnaies ad-hoc, d’émettre des jetons adossés à des monnaies fiduciaires (stablecoins) ou encore des jetons non-fongibles représentants des biens purement numériques ne cesse de pousser notre imagination.
De nombreuses raisons expliquent l’excitation et l’empressement des développeurs et investisseurs confondus au sujet des jetons cryptographiques.
La possibilité de procéder à des levées de fonds en cryptomonnaies ad-hoc, d’émettre des jetons adossés à des monnaies fiduciaires (stablecoins) ou encore des jetons non-fongibles représentants des biens purement numériques ne cesse de pousser notre imagination.

RGB, un retour aux sources

Bien qu’une majorité des efforts déployés pour la création d’une plateforme parfaite servant à l’émission de jetons se concentrent sur des réseaux hors Bitcoin, certains n’ont pas oublié l’ambition de réaliser celle-ci sur la première et principale crypto-monnaie.
Le protocole RGB est une de ces initiatives et un projet lancé et maintenu par des vétérans de l’industrie. Initialement conceptualisé par Giacomo Zucco et Peter Todd, RGB a avancé à grand pas une fois que la maintenance du projet a été entreprise par le Dr. Maxim Orlovsky et Pandora Core AG à la mi-2019.

https://preview.redd.it/6dod5ad4wzp51.png?width=324&format=png&auto=webp&s=6777c9838b79e3f75cf6f7233135f371ad2c939e
Le projet est maintenu selon une liste de standards publiée par l’association BP/LNP, qui rassemble un ensemble de propositions et de librairies de développement pour tous les projets ne touchant pas directement la première et deuxième couche du Bitcoin.
RGB est supporté également sous forme de financement par des firmes telles que Tether, Bitfinex et Bitrefill.

Le fonctionnement de RGB

Le protocole RGB se définie comme une troisième couche du Bitcoin, car elle utilise non seulement la première couche, mais peut également utiliser le Lightning Network pour son fonctionnement.
En tant que plateforme de contrats intelligents, le protocole RGB se distingue fortement de tous les projets antérieurs basés sur le Bitcoin et des plateformes hors Bitcoin.
Le protocole RGB se vante de pouvoir régler les problèmes suivants :
· L’inévitable goulot au niveau de la scalabilité d’une structure de donnée Blockchain qui rend difficile l’utilisation de jetons numériques à grande échelle.
· La confidentialité en défaut de la plupart des plateformes blockchains puisque l’ensemble des transactions et bien numériques conçus par-dessus celles-ci sont sujets à de l’analyse et surveillance.
· L’inefficience des contrats intelligents actuels, souvent dûe à des langages de programmation non-audités et à des problèmes de gouvernance des plateformes.
Pour ce faire, la création de jetons sur le protocole RGB se déroule selon une méthode particulière.
Premièrement, l’ensemble de la logique de contrat intelligent et de la création de jetons se fait hors de la première couche au travers de schémas inhérents au langage Simplicity. Ce langage permet la création de contrats complexes sécuritaires. Il faut voir cette étape comme la création des règles que les jetons devront suivre par la suite.
Tout récemment, la compagnie Blockstream a fait mention de ces avancements et a lancé le code source de Simplicity, qui sera bientôt disponible sur la plateforme Liquid, qui est une sidechain du Bitcoin.
Pour illustrer l’unicité d’un jeton digital particulier ainsi que sa possession, le protocole RGB fait usage de sceau cryptographique à usage unique (Single Use Seal), représentant l’état d’un contrat intelligent, qui est ensuite inséré dans un UTXO Bitcoin particulier. Les UTXO’s sont les monnaies distinctes sur le réseau Bitcoin et sont uniques, donc en liant un jeton ou un ensemble de jetons à un UTXO, on le rend clairement unique.
Par contre, tous traitements de l’état d’un contrat intelligent ou changement de possession d’un jeton se fait au niveau local par le détenteur des jetons ou du contrat intelligent en question. Le détenteur peut procéder à des changements de l’état du contrat intelligent au travers d’un état de transition et en dépensant l’UTXO contenant le sceau à usage unique.
Lorsque le prochain utilisateur reçoit les jetons, il doit valider le DAG (Directed Acyclic Graph) où sont marquées toutes les données de changement d’état du contrat et de changement de possession du jeton, en regardant s’il correspond bien aux règles définis par le contrat intelligent en Simplicity, aussi appelé Schéma.

https://preview.redd.it/bcvv9mn6wzp51.png?width=292&format=png&auto=webp&s=236984631d6d0880f5aba577a75579227a888b47
Un exemple de graphe orienté acyclique, ou DAG (Wikipédia).
Il n’existe donc pas de blockchain dans RGB, seulement des nœuds qui permettent aux usagers de valider que les règles locales du jeton ou du contrat intelligent ont été respectées. Chaque transaction est alors un nœud (sommet) du graphe. L’avantage, par rapport à la structure en arbre des blockchains, est qu’il est beaucoup plus rapide de parcourir et de traiter les données. Le problème des plus courts chemins – trouver le chemin le plus court entre deux sommets – est ainsi résolu de façon linéaire.
Il existe évidemment les concepts de clés privées et de Script (le langage du réseau Bitcoin) pour prouver l’authenticité de la possession des actifs cryptographiques en question.
Finalement, RGB peut se jumeler au réseau Lightning grâce au protocole Spectrum de Pandora Core AG, afin de permettre une coordination par multiples parties sur le changement d’état et de possession sur des jetons ou des contrats intelligents RGB. Cela permettra aux usagers de créer des plateformes d’échanges décentralisées (DEX) par-dessus Lightning avec des jetons RGB !

Conclusion

L’internet ne s’est pas construit en une année, il a fallu plusieurs décennies pour compléter les plusieurs couches qui font maintenant partie du protocole TCP/IP. Certains sont prêt à faire le pari que le modèle de l’internet par couche se reproduira également sur le Bitcoin. L’équipe du protocole RBG sont déjà en train de construire la troisième couche alors que le Lightning Network, n’est pas encore finie. La plateforme de choix pour la création de bien numérique n’est pas encore garantie. Dans bien des cas, il y a plusieurs questions scientifiques auxquelles il faudra encore répondre. Mais en observant ce renouveau à retourner sur Bitcoin pour la création de bien numériques, c’est à se questionner si la réponse ne se trouvait pas droit devant nos yeux… depuis le tout début !

Source :
https://journalducoin.com/analyses-dossiers/bitcoin-future-colonne-vertebrale-revolution-monetaire-protocole-rgb-renaissance/?fbclid=IwAR2Dba4mEYMlKZCAD4LckaiSwAuJOlKyb8U4dA8xShrJeXzijB-x3HuG2Vg
submitted by mary7437 to u/mary7437 [link] [comments]

Le stable coin USDC débarque au sein de la blockchain BSV et s'envoie avec les frais les plus faibles du marché, en moyenne 0.0007€ par transaction

RelayX, un des portefeuilles BitcoinSV les plus populaires, vient d'ajouter l'USDC en tant que token de dollar américain sur BitcoinSV soutenu 1 à 1 par l'USDC (ERC20). Pour commencer, les utilisateurs peuvent s'inscrire à ce service en convertissant leurs BSV pour des USDC. Ils peuvent ensuite envoyer leurs USDC avec les frais les plus faibles du marché, en moyenne 0.0007€ par transaction grâce à la blockchain BSV !
L'USDC-SV est émis sur le protocole de smartcontracts de la blockchain BSV. Le développement de protocoles de jetons sur BSV s'accélère rapidement, y compris RUN, Tokenized, sCrypt, Bayesian, Elas, Bitcoin Computer, et plus encore avec l'innovation au niveau de la couche 2 mais aussi de la couche 1.
Le lancement de l'USDC-SV est une étape majeure en tant que premier jeton ouvert et accessible au public sur Bitcoin SV. Largement considéré par la communauté crypto en général comme une impossibilité, nous pensons que c'est le début d'une explosion de jetons sur Bitcoin. Une pièce stable a longtemps été souhaitée par de nombreuses applications et utilisateurs de l'écosystème BSV pour des cas d'utilisation tels que les médias sociaux, les jeux, le trading, les services financiers, etc.
RelayX lance aussi un Échange BSV / USDC-SV
Parallèlement à la sortie de l'USDC-SV, RelayX lance également des swaps bidirectionnels BSV / USDC-SV, permettant à quiconque d'échanger quasi-instantanément entre les deux cryptomonnaies sur la blockchain BSV.
Le trading BSV / USDC-SV permet aux commerçants, aux entreprises et aux utilisateurs de couvrir le risque de fluctuation du prix du BSV en échangeant instantanément leurs BSV contre des USDC sans jamais quitter Bitcoin. La négociation de BSV ne sera plus limitée à des échanges centralisés, souvent avec des délais de confirmation de bloc extrêmement conservateurs de 20 ou plus pour les dépôts et les retraits.
Plus intéressant encore, on peut imaginer un avenir où la devise que vous utilisez sur les applications Bitcoin comme Twetch ou Streamanity ne devient qu'un paramètre. Un spectateur pourrait verser 10 cents en USDC, tandis que le créateur de contenu reçoit les fonds sous forme de BSV.
L'USDC (ERC20) - émis par Circle et Coinbase, est le stablecoin à la croissance la plus rapide, soutenu par des centaines de sociétés fintech dans leurs produits et services. L'USDC a enregistré plus de 50 milliards de dollars de volume de transactions et de règlements sur les blockchains publiques. Ces derniers mois, en raison de l'augmentation de la demande mondiale de dollars numériques, l'USDC a connu une croissance significative, avec une augmentation de plus de 200% de l'USDC en circulation par rapport aux niveaux pré-pandémiques, avec plus de 2,2 milliards de dollars en circulation. Mais l'explosion des frais Ethereum à rendu son utilisation couteuse.
À propos de RelayX
Un Superwallet Bitcoin SV permettant aux consommateurs, aux développeurs et aux entreprises d'accéder à la blockchain. RelayX est utilisé par des milliers de personnes dans le monde et intégré aux principales applications Bitcoin SV, notamment Twetch, Streamanity, Baemail, Dimely, ShaWars, BitPic et bien d'autres.
Si vous vous sentez prêt à faire le premier pas dans le futur, rejoignez nous et tester les meilleurs applications du Metanet sur https://metastore.app/apps?sort=money
Le site le plus populaire du Metanet à ce jour est Twetch une version de twitter incensurable sur la blockchain, allez jeter un oeil !
_______________
image : https://imgur.com/a/FaSqUfO
submitted by zhell_ to BitcoinSVFrance [link] [comments]

Faut-il investir dans le Bitcoin et dans les cryptomonnaies ?

Commençons directement par la réponse : non. Tu ne devrais pas investir dans le bitcoin.
Et au cours des prochaines minutes, tu vas comprendre pourquoi le Bitcoin, et les cryptomonnaies en général, ne sont pas juste de mauvais placements, mais surtout les pires placements qui existent pour ton argent.
Pour faire un millionnaire du Bitcoin, ce sont des dizaines, des centaines voire des milliers de personnes qui doivent perdre beaucoup voire tout leur argent. Ce fonctionnement économique s'appelle le jeu à somme nulle. Où la somme des gains et des pertes de tous les joueurs est égale à 0. C'est à dire que le gain de l'un constitue obligatoirement une perte pour l'autre.
Voici maintenant les 3 raisons pour lesquelles je n’investis pas dans le Bitcoin.
Premièrement, si tu ne sais pas ce qu'est le bitcoin ou comment ça fonctionne exactement, et bien c'est la première raison pour laquelle il ne faut pas que tu achètes du bitcoin. Connaitre et comprendre dans quoi tu investis est une des règles fondamentales de l'investissement.
Pour ceux qui croient vraiment que la blockchain est l'avenir, investir intelligemment serait d'investir dans les entreprises qui utilisent ou vont utiliser cette technologie pour révolutionner leur domaine.
Deuxièmement, si en tant qu'investisseur, ton objectif c'est de générer des revenus passifs, le Bitcoin ne te servira pas plus qu'acheter des cailloux. Un vrai investissement est quelque chose qui produit de la valeur et/ou génère des revenus et qui, en théorie, tu pourrais ne jamais avoir besoin de revendre. Une action par exemple génère des dividendes, un prêt ou une obligation génère des intérêts, un appartement génère un loyer et un like sur cette vidéo génère des vues ;).
Bref, un investissement doit avoir une vraie valeur et pas seulement un beau nom. Les cryptomonnaies quant à elles ne génèrent rien du tout et ne font rien d'utile.
Quand tu achètes du bitcoin, tu fais de la spéculation. Et si ta stratégie est de construire ta richesse sur long terme, comme moi, alors la volatilité du bitcoin n'est pas faite pour toi. Le seul objectif qu'ont les spéculateurs, c'est d'espérer trouver une autre personne prête à acheter pour plus cher. Qui à son tour va attendre jusqu'à trouver une autre personne prête à acheter pour encore plus cher. Et ainsi de suite. Jusqu'à la dernière personne qui n'arrive pas à trouver plus folle qu'elle. Et là, tout s'écroule.
La troisième raison pour laquelle il ne faut surtout pas investir dans le bitcoin et les crypto-monnaies est parce qu'elles n'ont aucune valeur réelle et n'en auront, probablement, jamais.
Pourtant sur le papier, tout indique le contraire. Le bitcoin est artificiellement limité à 21 millions d'unités, ce qui en ferait quelque chose de rare jusqu'à devenir le nouvel or digital ou encore mieux, la nouvelle monnaie globale.
Pour que le bitcoin devienne une vraie monnaie, il a besoin de 3 choses : - Être facilement échangeable entre les gens. - Être accepté par tous, y compris et surtout par le gouvernement. - Et enfin avoir une valeur stable qui ne fluctue pas.
Le bitcoin ne coche aucune de ces 3 cases. Et le deuxième point est sans doute le plus important. Ce n'est pas demain que des états comme la France ou les Etats-Unis vont accepter une monnaie anonyme et qui permet l'évasion fiscale.
Sans compter la difficulté et les gros risques de stockage de tes cryptomonnaies. Aujourd'hui, ta banque est responsable de ton argent. Si demain, t'as l'équipe de Casa de Papel qui vient lui dire bonjour, c'est pas très grave car ton argent est garanti par une très grosse assurance. Alors qu'avec les cryptomonnaires, tu es l'unique responsable de ton portefeuille. Tu es tout seul si tu te fais hacker ou cambrioler. Ce genre d'histoires arrive tous les jours avec des millions d'euros qui sont volés en équivalent bitcoin.
Est-ce que la vidéo t'a plu ? Dis moi ce que t'en penses en commentaires. Démolis-moi ce bouton LIKE et abonne-toi.
Un gros MERCI et on se retrouve au sommet
Source : Sébastien. #SebastienKoubar #InvestirBitcoin #RevenuPassifs
https://www.youtube.com/watch?v=sSbaXBZVvGo
submitted by Usefmohamed to u/Usefmohamed [link] [comments]

Voici LA chronique à découvrir, intitulée: La guerre contre Bitcoin. Idéal pour comprendre certains tenants et aboutissants

Voici LA chronique à découvrir, intitulée: La guerre contre Bitcoin. Idéal pour comprendre certains tenants et aboutissants… Bonne découverte!
La guerre contre Bitcoin
Bitcoin est peut-être le meilleur outil de liberté économique de cette génération, et peut-être depuis plusieurs générations. Malheureusement, Bitcoin a été furieusement étouffé par une guerre civile brutale depuis environ cinq ans maintenant; menée par des ingénieurs sociaux professionnels de certaines des entreprises les plus puissantes des médias sociaux. Leur talent dans l'art et la science de la manipulation a permis aux "Bitcoiners" de se battre largement entre eux plutôt que de chercher à créer des modèles commerciaux innovants basés sur les données qui pourraient révolutionner l'économie mondiale via Bitcoin.
À la suite de la guerre civile de Bitcoin, trois versions concurrentes de Bitcoin ont vu le jour (BTC, BCH et BitcoinSV ), mais il en est de même pour environ 3000 autres projets et jetons de « crypto-monnaie » se faisant passer pour des entreprises légitimes, souvent jusqu'à un "exit scam" presque garanti, le fait de disparaitre du jour au lendemain avec tout l'argent des utilisateurs. Le principal bienfaiteur de la guerre civile Bitcoin a été Ethereum: une cryptomonnaie qui fonctionne comme une machine à états mondiale et permet un déploiement facile de tokens et de contrats intelligents. Mais le protocole Ethereum ne peut pas évoluer, et parmi les milliers de projets lancés, seule une poignée pourrait même être présentés comme pouvant devenir des entreprises légitimes. La plupart des autres sont des stratagèmes de Ponzi ou des émissions d'actions illégales enrichissant les développeurs et escroquant les investisseurs amateurs.
C'est dans ce contexte que les défenseurs de BTC et de BCH, les porte-parole d'Ethereum et les altcoiners (nom donné pour englober toutes les autres cryptomonnaies) de tous bords s'alignent pour attaquer sans cesse le protocole Bitcoin préservé uniquement par le réseau BSV. Une industrie composée presque entièrement de criminels, de fraudes et d'arnaqueurs s'est unie contre BSV citant - et c'est là l'ironie! - une prétendue fraude et arnaque présumée qui serait l'existence même de BSV.
Nous devons nous demander pourquoi ?
Quel est le différenciateur clé de BSV?
Pourquoi tous les arnaqueurs se sont-ils unis contre lui?
Je suis fermement convaincu que pour la plupart, la motivation est la peur de la capacité de BSV à absorber l'économie mondiale et tous les autres projets «crypto» qui vont avec. Pour les autres, ou ceux qui ne comprennent pas le pouvoir du Bitcoin, ils sont entraînés dans une guerre civile et culturelle qui les dépasse. Il est essentiel de comprendre les pouvoirs en jeu et leurs implications pour Bitcoin et l'économie mondiale.
Une histoire brève de Bitcoin
Bitcoin a été lancé avec un "livre blanc" sur la liste de diffusion de cryptographie en 2008. Le pseudonyme « Satoshi Nakamoto » a déclaré une solution au problème de la double dépense. Or il s'agit là du problème de tous les systèmes de paiement électronique précédents, et c'était le seul facteur limitant l'adoption d'une monnaie digitale fonctionnelle. Mais qu'est-ce que le problème de la double dépense ? Pour faire simple, il était impossible de prouver exactement qui possédait quelles unités d'argent sur des registres distribués, de sorte que les utilisateurs ne pouvaient pas avoir confiance dans le système, et ces projets mourraient assez vite. Bitcoin a résolu ce problème avec un concept appelé la « preuve de travail ». Il pose la question: qui a utilisé le plus de puissance de calcul pour résoudre des énigmes arbitraires ? ceci afin de rendre compte de l'état du registre d'une manière qui coûte de l'argent, de sorte qu'il y ait une incitation économique à tenir un compte honnête des avoirs de chacun des participants. Ce processus est souvent appelé « exploitation minière » car les nœuds honnêtes qui maintiennent l'état du registre sont récompensés pour leur travail avec des nouveaux Bitcoins toutes les dix minutes - un peu à la même manière d'un mineur d'or qui est récompensé par de l'or en échange de son travail.
Étant donné que Bitcoin n'avait aucune valeur lors de son lancement, il était extrêmement facile à miner et également gratuit d'envoyer des tonnes de transactions. En théorie, il s'agissait d'un vecteur d'attaque par déni de service (DoS). Une attaque DoS ou DDoS se produit lorsque les nœuds d'un réseau sont inondés de plus de données qu'ils ne peuvent en gérer et qu'ils se mettent donc à planter. Sur le jeune réseau Bitcoin, un crash comme celui-ci aurait été considéré comme un échec du réseau. Pour empêcher cela, un plafond de 1 Mo de données par chaque dix minutes de transactions a été codé en dur dans le logiciel - semant la première graine de la guerre civile Bitcoin. De 2009 à 2017, cette limite de 1 Mo sur le total des transactions était l'aspect technique le plus controversé du bitcoin et le déclencheur de la plus grande guerre civile virtuelle de l'univers de la cryptomonnaie.
Pourquoi est-ce aussi important?
Une seule transaction basique Bitcoin est relativement petite du point de vue des données, donc 1 Mo toutes les dix minutes donne environ trois à sept transactions par seconde avant que le réseau ne devienne trop encombré. Satoshi Nakamoto le créateur, a plaidé pour un nombre de transactions du niveau de Visa et bien plus, ainsi que son successeur direct en tant que développeur principal du projet, Gavin Andresen. Certains des premiers Bitcoiners influents comme Mike Hearn et Jeff Garzik ont ​​également plaidé pour plus de données par bloc pour permettre à Bitcoin de se développer et de rester le meilleur système de paiement électronique. Ils étaient pour des «gros blocs» contrairement au camp des «petits blocs» qui préconisaient une permanence de la limitation de 1 Mo des blocs.
Le camp des "petits blocs" estiment que Bitcoin n'est pas un réseau de paiement, mais plutôt qu'il s'apparente davantage à une banque décentralisée conçue pour stocker des Bitcoins qui ne bougent jamais: une sorte de coffre-fort d'or numérique. Ils voulaient que la limite de taille des blocs de 1 Mo reste permanente sous les auspices de chaque personne exécutant un «nœud complet» sans avoir à payer trop d'espace sur le disque dur. Cela signifierait qu'en période de congestion, les frais de transaction deviendraient absurdement élevés, mais cela n'aurait pas d'importance car le bitcoin ne devrait pas être utilisé pour des envois sauf en grosses quantités de toute façon, selon eux. En décembre 2017 les frais de BTC ont ainsi atteint les $50 par transaction. L'autre problème est que s'il est bon marché de rejoindre la gouvernance de Bitcoin, alors le réseau est facile à attaquer par Sybil, et je dirais que BTC est régi par des sybilles à ce jour.
Le camp des "gros-blocs" estime que tout le monde sur terre devrait être en mesure d'échanger et de faire ses affaires sur Bitcoin pour des frais infimes, de l'ordre d'un centième ou millième de centime par transaction, afin d'apporter à la population mondiale la liberté monétaire, y compris aux pays les plus pauvres qui sont gardés en dehors du système actuel car considérés comme pas assez profitables pour des entreprises comme Visa.
Les "petits-blocs" pensent que tout le monde devrait être en mesure de gérer soi-même le registre mondial chez soi, mais que seules certaines personnes très riches devraient pouvoir effectuer des transactions, ce qui est le cas quand les frais sont à $50 par transaction comme en 2017.
Après des années de querelles, en 2017, Bitcoin s'est scindé en deux chaînes distinctes, et en 2018, il s'est à nouveau divisé.
Alors quelle est la différence entre ces trois versions ?
BTC est actuellement la version qui a le prix le plus élevé, avec la plus petite taille de bloc et la plus grande puissance de calcul. On peut dire que BTC à gagné la guerre médiatique. Malheureusement, il est régi par des développeurs et des sybilles qui contrôlent le consensus grâce à une utilisation intelligente de logiciels malveillants appelés «soft-fork» qui leur permet de saper les règles du Bitcoin. Ils utilisent ce pouvoir pour changer les règles des transactions en mentant aux nœuds et en leur disant de les valider quand même. Toute la culture BTC consiste à acheter du BTC afin de le conserver jusqu'à un moment dans le futur où il serait revendu à un prix exorbitant. Le but est de spéculer au maximum. Les paiements avec BTC, particulièrement les petits paiements, ou les transactions de toute nature non-monétaires, sont méprisés.
BCH est un réseau basé sur Bitcoin qui pense que les blocs devraient être à peine légèrement plus grands, mais ils ont également des développeurs en charge des règles, tout comme BTC, et ils pensent que Bitcoin devrait être utilisé uniquement pour le commerce de détail, mais rien de plus. Le réseau change de règles tous les six mois. Les transactions non commerciales sont en général méprisées. Un nouveau scindement de BCH est prévu pour novembre 2020 suite à des conflits internes et l'incapacité à avoir un système de gouvernance dans un projet où les règles changent en permanence.
BSV est la version restaurée du protocole Bitcoin original avec tous les paramètres ouverts afin que les nœuds honnêtes puissent s'engager dans un consensus conformément au livre blanc de Bitcoin - par la preuve de travail ! Le protocole est gravé dans la pierre afin que les développeurs de logiciels ne puissent pas bricoler les règles. Cela permet aux entreprises de planifier des décennies d'utilisation du réseau et d'investir en toute confiance. Il s'agit d'apporter une réelle innovation technologique au monde plutôt que de spéculer. En tant que seul réseau bitcoin totalement sans besoin d'autorisation, le commerce de toute nature est encouragé sur BSV. Tout, allant des réseaux sociaux aux expériences de science des données météorologiques ou aux tests de disponibilité du réseau, est encouragé. Paiements de détail, tokenisation, ou tout autre type de contrat intelligent est simple à déployer sans limitations. Bitcoin SV n'a aucune limite dans son protocole sauf l'esprit humain, l'innovation et l'esprit d'entreprise. Il vise également une adoption mondiale notamment par les pays pauvres afin d'apporter la liberté monétaire et l'inclusion à l'économie mondiale de ceux que les grandes entreprises actuelles comme Visa dédaignent comme pas assez profitables pour leur accorder leur services.
Et c'est la racine de la haine envers BSV.
Les "petits-blocs" ont investi toute leur réputation et leurs moyens de subsistance sur la notion que le bitcoin est incapable de s'adapter. Pendant des années, des experts présumés ont convaincu de nombreuses personnes que les limites de taille de bloc de 2 Mo, 8 Mo ou 22 Mo casseraient littéralement Bitcoin. Ils ont furieusement mis en jeux leur réputation sur ces fausses notions. Et ensuite, BSV a eu de nombreux blocs de plus de 100 Mo. En fait, il y en a même eu quelques-uns de plus de 300 Mo! prouvant que les petits-blocs se trompaient depuis le début sur les limites du réseau. Mais cette prise de conscience est une menace pour l'hégémonie de l'histoire médiatique qui a été crée sur Bitcoin. Depuis 2015, lorsque le Dr Craig Wright est apparu sur les lieux pour expliquer que le bitcoin avait en réalité ZERO limitations, il a créé un tollé massif parmi l'intelligentsia des petits-blocs. Les leaders d'opinion de l'époque étaient payés pour prendre la parole lors de conférences où ils expliquaient à tort que Bitcoin n'était rien d'autre qu'une réserve de valeur rare sans autre utilité, et surtout pas à usage des plus pauvres. Le Dr Wright parlait de l'échelle illimitée du réseau, de son exhaustivité de Turing, de l'objectif d'inclure enfin les plus pauvres dans l'économie mondiale, et d'autres notions inconcevables (à l'époque) sur Bitcoin. Sa passion et ses connaissances se sont heurtées à des calomnies et des railleries. Ils se sont concentrés sur l'attaque de son personnage au lieu de discuter de Bitcoin!
C'est devenu l'une des principales méthodes d'attaque des petits-blocs. Lorsque de gros-blocs parlent des capacités de Bitcoin, ils sont ridiculisés en tant qu'escrocs et le sujet est toujours dirigé très loin de la discussion technique, car les petits-blocs savent bien qu'ils sortiraient perdants. Ils fouillent les dossiers personnels et cherchent des moyens de faire taire les gens du camp des grands-blocs de Bitcoin par des attaques personnelles - de la même manière que les guerriers de la justice sociale s'engagent dans la culture d'annulation contre leurs ennemis politiques.
Qui est le Dr Craig Wright et que fait-il?
Craig Wright est le scientifique en chef d'une société de recherche sur Bitcoin au Royaume-Uni appelée nChain : une société de 150 à 200 informaticiens. Craig dirige l'équipe qui étudie les possibilités de Bitcoin et de ses applications dans le monde. Il est l'un des experts en criminalité numérique les plus reconnus au monde avec les certifications SANS et GIAC ainsi que les titres GSE CISSP, CISA, CISM, CCE, GCFA, GLEG, GREM et GSPA. En outre, il est un polymathe multidisciplinaire de troisième cycle: un doctorat en informatique, économie et théologie et titulaire d'une maîtrise en statistique et en droit commercial international.
En 2015, il a également été exposé par une publication conjointe de WIRED et Gizmodo en tant que Satoshi Nakamoto, le créateur de Bitcoin. Quelques jours après cette révélation, les gens qui le soutenaient ont vu leurs clés d'accès au code de Bitcoin révoquées, et de nombreux autres ont été instantanément bannis. Craig a été mis sous enquête par le bureau des impôts australien pour ce qu'il considérait être une erreur de comptabilisation probable de ses bitcoins. Les retombées ont été agressives et rapides, avec une gigantesque armée de petits-blocs, organisée sur Reddit et d'autres forums, et nouvellement financés par l'argent de la startup pro petits-blocs appelée «Blockstream». Leur message était clair: Bitcoin doit garder de petits blocs. Le Bitcoin ne peut pas évoluer et doit rester réservé aux riches, et toute personne proche de Craig Wright sera harcelée pour se conformer à une armée de comptes Twitter anonymes et sans visage.
Voici un schéma qui retrace les financements de Blockstream et révèle comment le groupe Bilderberg, la banque centrale américaine (FED) et Mastercard on pris le contrôle du réseau BTC via Blockstream afin de le soumettre à leur propre profit: https://imgur.com/eFApDVE
Au cours des années suivantes, Ira Kleiman, frère du défunt Dave Kleiman, a poursuivi Craig Wright en justice pour sa part du prétendu «Partenariat Satoshi Nakamoto», affirmant que son frère Dave était plus impliqué qu'il ne l'était réellement, et l'affaire est en cours actuellement, jusqu'à courant 2021. Ira Kleiman pense que Craig est Satoshi et il a investi une fortune incalculable dans cette attaque et a obtenu l'argent d'investisseurs extérieurs pour poursuivre sa poursuite. Il est clair que les bailleurs de fonds d'Ira pensent que Craig est également Satoshi.
Les critiques qualifient souvent la révélation publique et le procès public de Wright de ternir énormément sa réputation, mais il convient de noter que les deux sont arrivés à Wright malgré sa volonté et qu'il ne souhaitait clairement pas être pris dans l'une ou l'autre situation.
Au lieu de cela, Craig est un défenseur passionné de la vision d'un Bitcoin avec de gros blocs, appelant à la professionnalisation, à la légalisation et à l'utilisation mondiale de Bitcoin pour une utilisation à tous les niveaux du commerce. La réponse à la passion de Craig et à ses affirmations a été d'attaquer sa réputation et d'endosser Internet avec le surnom de «Faketoshi». Lorsque de simples brimades ont échoué contre le Dr Wright, des attaques ont été intensifiées pour remettre en question ses divers diplômes, des pétitions aux universités pour enquêter sur lui pour plagiat dans divers travaux, y compris des thèses de doctorat, etc. Wright a même revendiqué des menaces contre la vie des membres de sa famille et il y a plus qu'une preuve que, selon Ian Grigg, une des légendes de la cryptographie: «des gens sont morts pour Bitcoin, croyez moi, des gens sont morts».
Les attaques en cours
Cela ne peut être assez souligné: la communauté des petits-blocs est construite autour de tactiques d'ingénierie sociale professionnelles. Gregory Maxwell, co-fondateur de la société Blockstream, a été formé à la pratique de l'ingénierie sociale et l'a utilisé de manière si subversive comme un outil de propagande pendant son mandat en tant que modérateur rémunéré de Wikipedia, qu'il a finalement été démis de ses fonctions avec les journaux d'administration citant une litanie d'infractions, notamment:
«Gmaxwell s'est engagé dans la création de faux comptes en masse…» - Alhutch 00:05, 23 janvier 2006 (UTC)
«Menaces, insultes grossières, usurpations d'identité d'un administrateur», -Husnock 03:18, 25 janvier 2006 (UTC)
«Son comportement est scandaleux. Franchement, il est hors de contrôle à ce stade. Son comportement d'intimidation doit cesser.» - FearÉIREANN 19:36, 22 janvier 2006 (UTC)
«Sa liste de contributions est hors de propos. C'est du vandalisme. C'est un comportement auquel je m'attendrais d'un éditeur en furie, et franchement, c'est ce qu'est Gmaxwell.» - Splashtalk 20h00, 22 janvier 2006 (UTC)
«Prétend être un administrateur, menaçant de bloquer les personnes qui ne sont pas d'accord avec lui, fait régulièrement des attaques personnelles» - SlimVirgin (talk) 12h22, 22 janvier 2006 (UTC)
Il passe beaucoup de temps sur Reddit et d'autres forums à semer la peur sur les dangers des gros blocs, et il a été surpris en train de faire semblant d'être plusieurs comptes à la fois en train d'avoir de très longues discussions techniques sur Reddit destinées à submerger les nouveaux arrivants avec ce qui ressemble à un débat intellectuel contre une version de Bitcoin libéré de ses limites.
Qui d'autre est attaqué?
L'autre cible commune de la machine de guerre médiatique anti-BSV est Calvin Ayre: un milliardaire à la tête de l'empire du groupe Ayre. Calvin est un entrepreneur canadien et antiguais qui a lancé un incubateur Internet à Vancouver au tout début du boom Internet. Fils d'un éleveur, Ayre est surtout connu en dehors de l'économie Bitcoin pour la création et la professionnalisation de l'industrie du jeu sur Internet. Plus particulièrement, sous la marque Bodog, Ayre a aidé à moderniser les lois financières américaines obsolètes en poussant les limites dans les marchés gris qui existent où les dollars américains sont utilisés à travers les frontières pour s'engager dans un commerce juridiquement compliqué comme le jeu d'argent. Son travail dans ce domaine lui a valu une petite fortune et un passage sur la liste des «plus recherchés» du gouvernement des USA pour blanchiment d'argent. C'est un point sur lequel les petits-blocs aiment se concentrer, mais ils le sortent complètement de son contexte. Calvin a finalement plaidé coupable à une accusation mais a été le fer de lance de la modernisation des lois américaines qui existent aujourd'hui sur les marchés. Il est respecté pour son travail dans l'industrie du jeu, des médias et de la philanthropie. Calvin est le bienvenu aux États-Unis malgré la critique souvent citée selon laquelle il serait une sorte de hors-la-loi.
Calvin Ayre
Dans l'économie Bitcoin, Ayre est une figure de proue dans la gestion de nœuds Bitcoin honnêtes depuis plusieurs années sous les marques CoinGeek et TAAL, et il est un investisseur dans nChain ainsi que plusieurs startups de l'espace BSV. Bien qu'il soit probablement le plus gros investisseur à ce jour, il n'est pas le monopole que les petits-blocs laisseraient croire. Il est important de comprendre que des segments entiers de l'écosystème BSV existent complètement en dehors de son influence.
Twetch, par exemple, est une entreprise indépendante appartenant à l'écosystème BSV, célèbre pour ses attaques contre les médias sociaux centralisés qui abusent de la censure. Ils sont même connus pour se moquer des entreprises qui acceptent l'argent d'Ayre, en plaisantant que Calvin possède tout sauf Twetch. Bien sûr, ce n'est pas vrai. Un autre excellent exemple est l'investisseur / entrepreneur indépendant Jack Liu : ancien dirigeant de Circle et OKEX. Liu possède la marque de hackathons CambrianSV ainsi que des propriétés précieuses dans l'espace BSV telles que RelayX, Streamanity, Output Capital, FloatSV et Dimely.
Les autres acteurs clés sont MatterPool Mining et leur écosystème Mattercloud: une joint-venture entre des acteurs indépendants de l'écosystème BSV, avec des connexions directes aux protocoles BoostPOW et 21e8 et des relations avec des développeurs BSV indépendants.
Bien sûr, il existe également des marques précieuses financées par Ayre. Il s'agit notamment de la propriété partielle via l'investissement dans HandCash, Centi, TonicPow et Planaria Corp de Unwriter.
Une autre mesure importante à prendre en compte est la distribution de la puissance de hachage (autre nom pour la puissance de calcul du résau). Alors qu'au tout début de BSV, les entreprises appartenant à Ayre représentaient une quantité importante de hachage sur bitcoin, afin d'assurer sa survie, BSV est aujourd'hui en grande partie exploité par des mineurs concurrents de Ayre tels que Binance, F2Pool, OKEX et ViaBTC - dont aucun n'est «ami» de BSV ou d'Ayre, mais beaucoup se déclarent les ennemis. Ces mineurs soulignent bien la nature ouverte et sans permission de BSV qui permet à quiconque de participer, notamment à ses ennemis!
Ayre est un acteur important, mais en aucun cas un contrôleur de la direction de la blockchain ou des entreprises indépendantes dans l'économie BSV.
Mais pourquoi Craig poursuit-il des gens en justice ?
Tout d'abord, et c'est crucial, le procès le plus important de Craig est l'affaire Kleiman. Les autres cas existent uniquement à cause de la diffamation publique du Dr Wright. Le hashtag #CraigWrightIsAFraud circule largement, poussé en grande partie par un mélange de personnages anonymes sur Twitter. Plus particulièrement Magnus Granath AKA «Hodlonaut» a été averti qu'une accusation publique de fraude courait à son encontre. La carrière du Dr Wright est en informatique et en criminalistique numérique, donc le déclarer publiquement une fraude sans preuve cause un préjudice financier au Dr Wright dans son domaine d'expertise commerciale. Puisque «Hodlnaut» a refusé de cesser, on lui a envoyer une requête pour être vu au tribunal afin de pouvoir apporter les preuves de ses accusations. Cela a causé le célèbre podcasteur de petits-blocs Peter McCormack à mendier d'être poursuivi aussi - en augmentant la rhétorique diffamatoire contre le Dr Wright. À la demande de McCormack, il a lui aussi été attaqué en justice pour être vu au tribunal. Le Dr Wright à depuis abandonné tous ses procès pour diffamation à l'exception de celui contre McCormack qu'il souhaite continuer pour faire exemple.
Cela a aussi engendré la campagne #DelistBSV menée en grande partie par «CZ», le PDG charismatique de Binance-Exchange. Divers autres échanges comme Shapeshift et Kraken ont publié des sondages twitter demandant s'ils devaient emboîter le pas, et des petits-blocs bien organisés ont voté en masse pour retirer BSV de leurs échanges - citant la toxicité du Dr Wright pour avoir intenté des poursuites en diffamation contre Hodlonaut et McCormack. Finalement, BSV a été retiré de Binance, ShapeShift et Kraken. Il a également été noté publiquement par Coinbase et Gemini qu'ils ne soutiendraient pas cette version de bitcoin à la suite de ce drame public. Il faut noter qu'après 2 ans, Binance a retourné sa veste et est aujourd'hui devenu un des principaux mineurs de BSV.
Au fur et à mesure que les choses progressaient, le fondateur de bitcoin .com, Roger Ver, a également réalisé une vidéo publique déclarant Wright comme arnaqueur. C'était après avoir travaillé sournoisement avec les développeurs Bitcoin ABC pour coder des points de contrôle dans le logiciel ABC de Bitcoin Cash, divisant de manière permanente le réseau Bitcoin pour la deuxième et dernière fois - un acte auquel le Dr Wright s'était opposé et pour lequel Roger est également poursuivi par d'autres parties privées en Floride. Roger Ver a été averti que s'il continuait, des poursuites juridiques similaires se présenteraient à sa porte pour avoir diffamé le Dr Wright, mais il à décidé de poursuivre les accusations publiques jusqu'à ce qu'il soit également entendu devant le tribunal pour fournir une preuve de la fraude de Wright, sous peine de sanctions pour diffamation publique. Aucune preuve n'a jamais été fournit, mais le Dr Wright a depuis abandonné ses poursuites contre Roger Ver pour se concentrer sur son procès avec Kleiman et celui avec McCormack ainsi que son travail sur Bitcoin.
Et maintenant que se passe-t-il ?
Nous avons établi l'histoire du Bitcoin, de sa guerre civile, des attaques publiques contre Wright, Ayre et BSV. Au moment d'écrire ces lignes, nous pouvons revenir sur les attaques contre Thomas Lee, Tim Draper et Jimmy Wales pour avoir eu une proximité avec BSV. Malgré la pression sociale, le rapport technique Fundstrat de Lee a rendu un examen élogieux du protocole fixe et de l'évolutivité infinie de BSV. Lee et son équipe étaient heureux de prendre la parole lors des événements précédents de CoinGeek, même après le tollé public.
Pour la conférence CoinGeek 2020 à New York, McCormack, Hodlonaut, « Arthur Van Pelt » et d'autres acteurs tels que le Dan Held de Kraken et une cacophonie de trolls anonymes sur Twitter ont mis à profit leur expérience de la culture d'annulation à la bolchevique pour faire pression sur l'orateur Gary Vaynerchuk ainsi que d'autres orateurs prévus pour cette conférence, afin de les forcer à annuler leur participation. Cette attaque sociale contre BSV, Dr. Wright, Ayre et les autres entreprises qui utilisent le réseau BSV pourrait être un gigantesque cas de fraude à la consommation. Ils trompent activement les gens en leur faisant croire que le protocole fixe et l'évolutivité infinie de Bitcoin BSV sont en quelque sorte dangereux, alors qu'en fait, le protocole et le réseau sont imperméables à toutes les attaques, à l'exception de leur ingénierie sociale.
Bitcoin SV s'est développé professionnellement avec un portefeuille de brevets de protection de niveau mondial. Il est utilisé par des entreprises indépendantes afin d'apporter des innovations technologiques et possède un groupe décentralisé de nœuds honnêtes qui se font concurrence. Le réseau est fixe, sécurisé et en croissance grâce aux investissements de petites entreprises et de gestionnaires de capitaux. Les transactions sont instantanées avec des frais de 0.0002€ par transaction en moyenne, explosant tous les records de compétitivité de l'écosystème et permettant aux plus pauvres de la planète d'enfin accéder à l'économie digitale mondiale. Les mensonges sont basés sur une campagne massive de dénigrement perpétrée par les communautés d'autres cryptomonnaies qui craignent l'adoption mondiale de BSV comme outil de commerce et ce que cela signifiera pour eux. L'histoire ne sera pas gentille avec ces manipulateurs et leurs réseaux qui sont financés par les fraudes probables des échanges de crypto-monnaies off-shore, le (très probablement) frauduleux Tether Stablecoin, et l'économie des arnaques de "pump-and-dump" qui sous-tend 95% du volume de négociation de l'ensemble de l'économie cryptomonnaie actuelle.
C'est une guerre civile. Il y aura toujours des victimes, mais alors que BTC et BCH se concentrent sur les ragots et les affaires illicites, BSV veut que le monde entier soit plus libre, plus souverain et plus capable de coopérer sur le registre mondial de la vérité afin que les entrepreneurs du monde puissent s'engager à créer des entreprises ou de simples nano-services sont rendus possibles uniquement par Bitcoin. Bitcoin est un test d'intelligence. Au fil du temps, les personnes intelligentes pourront voir à travers le brouillard de distorsion de la réalité créé pour confondre les innocents et reconnaître cela pour ce que c'est, une attaque coordonnée pour tenter de supprimer une technologie qui à un potentiel unique dans l'histoire, et qui les rendrait obsolètes.

Des exemples d'applications Bitcoin que vous pouvez utiliser dès aujourd'hui ?
Les applications qui sont construites sur Bitcoin et interagissent entre elles par ce biais créent ce qu'on appelle le "Metanet". Si vous vous sentez prêt à faire le premier pas dans le futur vous êtes libres de tester les applications les plus populaires du Metanet sur https://metastore.app/apps?sort=money
Le site le plus populaire du Metanet à ce jour est Twetch, une version de twitter incensurable sur la blockchain que vous trouverez ici : bit.ly/twetchapp

_______________________
sources: inspiré de https://coingeek.com/the-war-on-bitcoin/
image : https://imgur.com/1Yb0Yle
Voici un schéma qui retrace les financements de Blockstream et révèle comment le groupe Bilderberg, la banque centrale américaine (FED) et Mastercard on pris le contrôle du réseau BTC afin de le soumettre à leur propre profit: https://imgur.com/eFApDVE
submitted by zhell_ to BitcoinSVFrance [link] [comments]

la niche fiscale du trading entre cryptomonnaies

Est-ce quelqu'un est familier avec ce cas?
https://www.lerevenu.com/impots-et-droits/impot-et-bitcoin-comment-sont-fiscalisees-les-plus-values-sur-les-cryptomonnaies
Pour être imposable, la cession doit avoir pour contrepartie un prix exprimé en monnaie ayant cours légal, un service ou un bien autre qu’un actif numérique. En cas d’échange d’actifs numériques, l’opération bénéficie d’un sursis d’imposition sous réserve que l’échange ne comporte pas de soulte.
Ça ressemble à une niche fiscale très intéressante (trading entre BTC et tether par exemple). Le seul problème est le suivant:
Selon l’administration, la distinction entre le caractère occasionnel et habituel des cessions est factuelle et repose notamment sur le délai séparant les dates d’achat et de revente, le nombre d’actifs numériques vendus, les conditions de leur acquisition, etc.
En gros c'est une niche fiscale qui n'en est pas une? La législation a été créé pour éclaircir la situation, mais n'éclaircit pas vraiment?
submitted by ledisciple to vosfinances [link] [comments]

12$ pour interagir avec le protocole : les frais sur Ethereum explosent et sont inarrêtables

Ethereum est la blockchain la plus utilisée à ce jour, mais les frais sur celle-ci viennent d'exploser un triste record avec des frais à 12$ en moyenne pour interagir avec le protocole, du à une utilisation supérieure à 90% de la capacité depuis mai 2020 et un manque de capacité à passer à l'échelle alors que la demande continue à croître.
Cela rappelle la situation de BTC en 2017. A cette époque les frais de BTC avaient atteint les 54$ de moyenne par transaction. L'ironie est que quelques mois avant cette hausse, le créateur d'Ethereum s'était moqué de BTC parce que les frais atteignait les 0.05$, il avait alors annoncé: "La monnaie d’internet ne devrait pas coûter 0,05$ par transaction!". Comparez ça aux frais d'Ethereum à $12 aujourd'hui.
La vérité est qu'Ethereum ne passe pas à l'échelle, que ce soit ETH 1.0 ou la promesse d'un ETH 2.0 qui ne sera au mieux qu'une fuite en avant pour acheter un peu plus de temps avant de retrouver les mêmes problèmes.
Mais pourquoi Ethereum ne peut pas passer à l'échelle ?
La réponse est simple : à cause du proof-of-stake (preuve d'enjeux) et de l'account-based-model (modèle basé sur les comptes) qui sont la base de sa philosophie.
Le proof of stake ne motive pas les stakers, qui bloquent leur ethereums pour pouvoir miner des blocs, à investir dans du meilleur matériel & dans une meilleure connexion qui serait nécessaire pour permettre au réseau de passer à l'échelle.
Ensuite, l'accounting-based model d'ethereum, qui gère chaque adresse comme un compte en banque, empêche la technologie de portefeuilles de validation simplifiée (SPV) qui est possible sur Bitcoin et le seul moyen de passer à l'échelle massive une monnaie digitale décentralisée.
Le créateur de Bitcoin avait déjà prévu cette évolution et à conçu Bitcoin pour passer à l'échelle à l'infini grâce à un modèle novateur appelé UTXO-based-model, qui est un modèle basé sur les "sortie de transaction non dépensées", ou plus simplement similaire aux pièces et billets que vous avez dans votre portefeuille, mais en version digitale.
BTC, maintenant Ethereum, des frais qui explosent sont-ils le futur de toutes les cryptos ?
En quelque sortes, oui. Voilà ce qui arrive quand on est sur une blockchain qui ne passe pas a l'échelle comme BitcoinSV (BSV).
Et encore ça pourrait être bien pire, explication: L'explosion des frais ETH est surtout due à ce qu'on appelle la DeFI (regroupement de cryptomonnaies sans valeurs, appelées "shitcoin", sous l'écosystème Ethereum) qui génère plus de transactions qu'à la normal auprès de la blockchain ethereum. Presque tous les projets DeFi ont été créés par des individus qui forcent continuellement du code pour créer des pièces de monnaie dont la valeur monte en flèche et redescend parfois à vitesse lumière car ce sont évidement des stratagèmes de Ponzi en masse. Quoi qu'il en soit, ces schémas de Ponzi sont populaires car ils rapportent à leurs créateurs des gains presque garantis à court terme au détriment des actionnaires qui se font complètement arnaquer en masse et souvent sans recourt possible.
Cependant, ces tokens sur Ethereum n'ont pour la plupart absolument aucune utilité, utilisation ou avenir réel. En d'autres termes, Ethereum et DeFi n'ont pas de chemin à long terme vers la rentabilité car la façon dont Ethereum est géré et commercialisé n'encourage pas un état d'esprit productif ou progressiste. C'est aussi pour cela que les frais augmente, imaginez si 7 milliards d'utilisateurs devaient se servir d'ETH en même temps comme moyen de transfert. Et bien il faudrait 37ans pour obtenir une confirmation réseau et les frais ETH pour un transfert immédiat serait alors multiplié par X100000!!!
La cryptomonnaie est-elle prête à accueillir le monde entier ?
Comparez à BitcoinSV qui avec ses blocs sans limite, son écosystème, ses frais infimes ($0.0002 par transaction en moyenne alors qu'il gère déjà 50% du volume d'ETH), et sa technologie SPV peut largement accueillir 7 milliards d'utilisateurs et bien plus encore (transferts IOT, push d'apps d'intelligence artificielle, etc).
Mais ça peu de gens savent ou ne l'accepte dans la cryptosphère qui est parfois rongé par la cupidité, la jalousie et une psychologie très tribale. Si vous gravitez dans l'atmosphère de BSV vous constaterez qu'elle est libéré et vacciné contre ce cancer des manipulations multiples et est surtout taillé pour chaque habitant de notre si belle planète, même ceux débancarisé.
Des exemples d'applications Bitcoin que vous pouvez essayer dès aujourd'hui gratuitement ?
Découvrez Twetch ou Baemail ou découvrez toutes les applications Bitcoin sur le MetaStore
_____
image : https://i.imgur.com/63jNM1d.jpg
submitted by zhell_ to BitcoinSVFrance [link] [comments]

Liste d'opportunités pour gagner de l'argent en France

Liste de sites, applications mobiles et logiciels pour arrondir vos fins de mois disponibles en France ET dans la plupart des pays du monde.

Je vous montrerai mes preuves de paiements, bonus d'inscription, options de paiement suivi par ce que vous devez faire pour gagner de l'argent.
La liste sera en 3 parties.

Partie 1: Enquêtes, études, regarder des vidéos, jouer etc.

Swagbucks | Cliquez ici pour obtenir 300 points (l'équivalent de 3$) lors de l'inscription Sachez que vous devez gagner 300 points supplémentaires dans les 30 premiers jours pour obtenir ces 300 points.
ySense | Cliquez ici pour vous inscrire * Option de paiement : PayPal, cartes cadeaux Amazon etc. * Similaire à Swagbucks.
Survey Time | Cliquez ici pour vous inscrire
Prolific | https://app.prolific.co/register * Option de paiement : PayPal * Preuve de paiement 1 / Preuve de paiement 2
J'ai fait bien plus d'études que les 3 ci-dessus, mais c'est juste pour vous donner une idée du genre d'études que vous pouvez éventuellement recevoir.
OfferNation | Cliquez ici pour vous inscrire
FeaturePoints | https://featu.re/9BGX93
PrizeRebel | Cliquez ici pour vous inscrire

Partie 2 : Applications mobiles Android et IOS

AttaPoll (Android and IOS) | Cliquez ici pour télécharger AttaPoll
Poll Pay (Android et IOS) | Android | iPhone
CashKarma (Android et IOS) | Cliquez ici pour télécharger CashKarma * Bonus d'inscription : 300 points Karma lorsque vous entrez weaselbusters tout en haute a droite de l'application. * Options de paiement : PayPal, Google Play, Xbox Live et Steam * Enquêtes, installer et jouer sur votre mobile, s'inscrire à des sites etc.
Lucky Cash (Android et IOS) | Cliquez ici pour télécharger Lucky Cash. On dirait que le lien pour Android ne fonctionne plus, j'ai installé cette application sur mon Android il y a quelques semaines, je viens de contacter le support et je mettrai à jour le lien quand j'aurai une réponse. * Options de paiement : PayPal et cartes cadeaux Amazon. * Bonus d'inscription : 500 crédits si vous utilisez ce code KBCY7 Répondre à des enquêtes, regarder des vidéos, installer des jeux etc.
BeMyEye (Android and IOS) | Android | IOS * Bonus d'inscription : 1€ lorsque vous rentrez ce code j5z6pk et complétez votre première mission. * Options de paiement : PayPal et virement bancaire. * Cette application vous permet de gagner de l'argent en complétant des missions. Ces missions incluent de prendre des photos dans des endroits spécifiques près de chez vous, répondre à des questions et suivre les instructions qui vous sont donnés.

Partie 3 : Revenus passifs pour applications mobiles et Windows/Linux/Mac

Money SMS (Android) | Cliquez ici pour télécharger Money SMS
McMoney (Android) | Depuis votre mobile, allez sur https://mcmoneyapp.com/ * Cliquez sur "Download APK" et installez l'application. * Bonus d'inscription : 0,25$ lorsque vous utilisez ce code V6TM2KP5 * Options de paiement : PayPal * Même concept que Money SMS * Ils payent 0.05$ par sms (environ 2 fois + que Money SMS mais j'utilise quand même les 2 sur mon mobile).
Sweatcoin (Android et IOS) | Cliquez ici pour télécharger Sweatcoin * Cette application vous paye pour marcher. (il n'est actuellement pas possible de changer les points contre de l'argent réel à moins d'avoir environ 20,000 points, ce qui peut prendre énormément de temps à avoir). * Vous n'avez pas besoin d'ouvrir l'application car les points sont automatiquement convertis dans l'application lorsque vous marchez. * Les offres changent souvent, vous pouvez convertir vos points pour des réductions lors de certains achats ou 20,000 points pour une TV ou 1000$ par exemple.
HoneyGain (Windows, Mac et Android) | Cliquez ici pour vous inscrire et réclamer vos 5$ * Option de paiement : PayPal * Vous devrez installer leur logiciel sur votre ordinateur et le laisser ouvert. * Ce logiciel partage une partie du trafic de votre connexion Internet. * Vous n'avez absolument rien à faire car une fois installé, il se lancera automatiquement au démarrage de votre ordinateur.
PacketStream (Windows, Linux et Mac) | Cliquez ici pour vous inscrire * Option de paiement : PayPal * Même concept que HoneyGain
LoadTeam (Windows) | Cliquez ici pour vous inscrire et réclamer vos 0.20$ * Option de paiement : PayPal * Comme pour les 2 précédents, vous devez installer leur logiciel et le laisser ouvert. * Ce logiciel "récolte" une partie de la puissance de votre ordinateur non utilisé. * Je vous recommande d'utiliser ce logiciel seulement si vous utilisez votre ordinateur en même temps, car laisser ce logiciel ouvert simplement pour gagner de l'argent pourrait vous couter plus en électricité que les gains. * Une fois installé, vous pouvez voir combien d'argent vous pouvez potentiellement gagner, car cela dépend des performances de votre ordinateur.
submitted by Lettuceforlife64 to beermoneyfrench [link] [comments]

Minter est un nouveau format pour les relations numériques entre les personnes.

Minter est un nouveau format pour les relations numériques entre les personnes.

https://preview.redd.it/i5n1yqp3jwl51.png?width=1200&format=png&auto=webp&s=e0c0c959eae179abfdf29d83a0a29e76f9ce74dc
Heureux de vous accueillir, cher ami. Aujourd'hui, je voudrais faire une revue du projet appelé «Minter Network», pour vous présenter toutes ses capacités pour une compréhension maximale.
Donc, un peu d'histoire. J'ai personnellement découvert la blockchain «Minter» avant son lancement officiel. C'était en octobre 2018. J'ai travaillé dans un studio de développement qui travaillait sur des projets sur la blockchain. Il y avait une équipe de gars intelligents et intelligents qui étaient toujours à jour avec toutes les nouvelles du monde de la cryptographie. Il y avait donc des informations sur le lancement prochain de la blockchain «Minter», qui nous a intéressé.
Je suis devenu investisseur Minter à l'automne 2018 au début. Le cœur de réseau de la blockchain Minter a été lancé le 15 mai 2019.

https://preview.redd.it/xqee9t49jwl51.png?width=1200&format=png&auto=webp&s=e50a2189a7fa2bb47c62b864ba072269351dad73

Qu'est-ce qu'un "Minter"?

À partir d'un document officiel, «Minter» est une blockchain qui permet aux particuliers, aux projets et aux entreprises d'émettre et de gérer leurs propres pièces, ainsi que de les vendre au juste prix du marché avec une liquidité absolue et instantanée.
La blockchain Minter fonctionne sur le moteur Tendermint, la technologie derrière le projet Cosmos Network, et utilise un algorithme de consensus appelé DPoS (Delegate Proof-of-Stake, «Délégation de preuve de participation»). Ce fait indique que «Minter» sera automatiquement compatible avec de nombreux projets existants et futurs de cet écosystème prometteur.
L'idéologie de Minter est basée sur le travail scientifique d'économistes célèbres: le lauréat du prix Nobel d'économie Friedrich von Hayek a fait valoir que l'argent n'est qu'un type d'information et doit donc être dénationalisé et donc produit par toute personne physique ou morale, et John Maynard Keynes a proposé une nouvelle une monnaie de réserve mondiale appelée le banquier, qui deviendrait l'unité de compte internationale pour la liquidité du commerce international.

https://preview.redd.it/pq6q15vajwl51.png?width=725&format=png&auto=webp&s=27dee3997a4f2a8ef3ff98e1f260a70d984359b1

BIP - la principale crypto-monnaie du réseau Minter

Le jeton natif de Minter est appelé BIP, qui signifie Blockchain Instant Payment. Son objectif est de satisfaire les besoins du marché réel, notamment des transferts rapides entre utilisateurs, de faibles commissions (voire leur absence) et, bien sûr, une offre solide de pièces d'un montant de 10 milliards de BIP.
Pour l'utilisateur final, le BIP offre d'énormes avantages compétitifs par rapport aux pièces conventionnelles: les transferts sont effectués en quelques secondes, et le volume des transactions est de dizaines de milliers par minute; la commission moyenne est bien inférieure à 1 cent et peut ne pas être facturée du tout; les noms d'utilisateur peuvent être utilisés comme adresses.
La vitesse de traduction est vraiment impressionnante. Littéralement 2 secondes, et les pièces que vous avez envoyées sont déjà sur un autre portefeuille. Cette propriété est comparable au paiement dans un magasin avec une carte de crédit, lorsque le processus d'envoi de fonds se produit instantanément.
Le nombre maximum de jetons sera de 10 milliards; la distribution devrait être achevée à une altitude de 43 702 611 blocs en sept ans environ.

Un service de création de vos propres pièces à la disposition de chaque utilisateur

Le réseau Minter vous permet de créer des pièces personnalisées avec une réserve de BIP, qui peuvent être instantanément reconverties en BIP ou en d'autres pièces émises sur le réseau.
Immédiatement après sa création, les pièces auront une valeur réelle, fournie par une réserve du BIP et des formules économiques. De plus, la réserve crée une liquidité absolue et instantanée pour tous les acteurs du marché, car n'importe quelle pièce peut être échangée contre une autre en quelques secondes et sans intermédiaire. Étant donné que Minter fait partie du réseau Cosmos, les pièces peuvent également être échangées contre Bitcoin (BTC) et Ether (ETH), ainsi que toute autre crypto-monnaie utilisant la technologie de swap atomique.

https://preview.redd.it/x7564mgdjwl51.jpg?width=1300&format=pjpg&auto=webp&s=89035bf124c1145313ed8e2f68e5d2a3b362ac19

Qu'est-ce que le masternode?

Masternode - est un serveur sur un réseau décentralisé. Il est utilisé pour effectuer des fonctions uniques que les nœuds ordinaires (incomplets) ne peuvent pas exécuter. Il s'agit de transactions directes / instantanées ou de transferts privés.

Qui sont les validateurs?

Minter Blockchain s'appuie sur un ensemble de validateurs chargés de générer de nouveaux blocs dans la blockchain. Les validateurs participent à un protocole de consensus en transmettant des votes contenant des signatures cryptographiques signées par la clé privée de chaque validateur.
Les validateurs et leurs délégués reçoivent le BIP en tant que récompenses en bloc ainsi qu'en commissions.

Qui sont les délégués?

Tout utilisateur du réseau peut déléguer son BIP, ainsi que toutes les pièces émises sur le réseau Minter, à des masternodes et recevoir des récompenses pour la validation des blocs et des commissions des transactions effectuées sur le réseau. Le revenu est divisé proportionnellement au steak entre tous les délégants, moins la commission du propriétaire du masternode.

Intégration avec Telegram Open Network

Dès le tout début des travaux sur la blockchain Minter, les créateurs se sont fixé comme objectif principal de créer la crypto-monnaie la plus simple, l'argent numérique. En conséquence, l'idée a évolué un peu plus loin: les développeurs veulent atteindre le niveau où toutes les pièces du réseau Minter peuvent être librement échangées les unes contre les autres, Bitcoin, éther et même USD.
Pour atteindre cet objectif, nous attendons tous ensemble la sortie de TON, qui est malheureusement reportée en raison des actions de la SEC.

Comment utiliser la crypto-monnaie BIP dans la vraie vie?

Minter crée un écosystème autour de lui, dont le but est d'utiliser le BIP dans la vie réelle, sans avoir besoin de convertir des pièces en monnaies fiduciaires. Un certain nombre de services ont déjà été créés qui vous permettent de manger pour le BIP, de commander des marchandises sur AliExpress, de reconstituer le solde de votre téléphone, de laver votre voiture, de payer un abonnement IVI, etc.
OUI OUI OUI! Pas besoin de vendre BIP en fiat, vous pouvez payer directement avec BIP.
Ici vous pouvez voir les endroits où ils acceptent le BIP
https://mintermap.com
La liste des lieux est constamment mise à jour.

https://preview.redd.it/3v1hjdkfjwl51.jpg?width=1000&format=pjpg&auto=webp&s=5f1e4184000504c91a8acbc0b7eb29121b82e09a
Comment devenir membre de l'écosystème Minter?
Pour devenir membre du Minter Network, vous devez enregistrer un portefeuille dans le système. Cela se fait très simplement en utilisant la console sur le site officiel - https: //console.minter.network
Plus important encore, conservez la phrase de départ dans un endroit sûr, sans elle, vous pouvez perdre l'accès à votre portefeuille pour toujours.
Plus d'informations peuvent être obtenues sur le site Web - https://help.minter.network
Cette revue vous a présenté la blockchain, dont l'écosystème est déjà uni par de vrais modèles commerciaux, un millième public d'utilisateurs actifs, la possibilité de créer votre propre crypto-monnaie en quelques minutes, et surtout, l'utilisation réelle de la crypto-monnaie dans la vie. Merci de votre attention et familiarisez-vous avec le nouvel outil. Rejoignez-nous maintenant. We mint coins.
submitted by provincialniy74 to u/provincialniy74 [link] [comments]

Le vrai but de Bitcoin: ce n'est pas ce qu'on vous a dit

Le vrai but de Bitcoin
Bitcoin n'est pas ce qu'on vous a dit, ce n’est pas un système conçu pour contourner les gouvernements et commettre des crimes. Il est conçu avant tout pour avoir un registre afin que les gens ne puissent pas changer ce qui s'est passé, afin qu’ils ne puissent pas modifier les faits après coup. Ce qui va rendre les gouvernements moins corruptibles et ouvrir la voie d'une société plus honnête.
De nombreuses personnes connaissent BTC, qui est la principale forme d'argent la plus populaire sur le dark web, et la devise de choix des criminels du monde entier, bien que beaucoup de gens pensent à tort que c'est Monero. Cependant, Bitcoin n'était pas destiné à être utilisé pour des activités illicites; la valeur de Bitcoin est qu'il crée des données véridiques qui ne peuvent pas être modifiées.
Actuellement, nous avons un problème concernant le concept de robustesse. Dans de nombreux articles scientifiques, la capacité de répliquer les données n'a pas été là parce que les gens modifient les résultats pour obtenir ce qu'ils veulent. Maintenant, si nous avions un système dans lequel toutes les informations sont disponibles, et où personne ne peut laisser de côté les valeurs déviantes et changer ce qu'il veut, qu’il s’agisse d’articles scientifiques ou de sondages politiques, nous aurons des données beaucoup plus solides. Et c'est quelque chose que bitcoin permet, une source immuable de vérité, des preuves que vous pouvez valoriser et revendre.

Si les données sont déjà précieuses telles quelles, pensez simplement à la valeur qu'auront des données prouvables comme véridiques. Au-delà de la véracité des données enregistrées dans la blockchain Bitcoin, les données sur Bitcoin permettent à l'individu qui génère les données de contrôler ses informations. Cela permet à l'individu de posséder - ou même de vendre - ses données lui-même pour la toute première fois.
Un bon exemple est cette application qui vous permet de posséder vos emails qui deviennent alors impossible à lire ou censurer même par l'application elle-même. Mais en plus elle supprime le spam d'une façon révolutionnaire, on vous laisse découvrir.

Une nouvelle opportunité de posséder vos données
Nous vivons dans un monde où si vous obtenez quelque chose gratuitement, le donneur vous prend quelque chose. Tout cadeau, tout ce qu'ils vous offrent gratuitement, a un coût.
Vous utilisez Google gratuitement, car Google gagne de l'argent avec vos données. Vous utilisez Facebook gratuitement parce que Facebook gagne de l'argent avec vos données. Vous utilisez Twitter gratuitement, car Twitter gagne de l'argent avec vos données.
Cependant, Bitcoin va changer la donne. Bitcoin permet à ses utilisateurs de posséder et de valoriser leurs informations. Lorsque vous possédez vos propres données, vous devenez les Google, Twitter et Facebook de vos informations. Vous pouvez choisir de le vendre ou de le garder pour vous. Quoi qu'il en soit, vous décidez de ce que vous voulez faire de vos informations et n'êtes pas à la merci d'un géant de la technologie qui vous permet d'utiliser sa plate-forme gratuitement en échange de devenir le produit qu'ils vendent.
Bitcoin sera le mécanisme qui apportera ce changement dans le monde; le Metanet incarne cette vision et sera la version commerciale d'Internet. Ce n'est qu'une question de temps avant que davantage d'individus commencent à s'appuyer sur ce nouvel Internet qui permet à tout le monde d'en profiter.
Découvrez toutes les applications Bitcoin sur le MetaStore
_____
sources: traduit et inspiré de cet article en anglais
submitted by zhell_ to BitcoinSVFrance [link] [comments]

Nasdaq.com: Twetch lance la messagerie cryptée avec paiements directement dans le chat sur la blockchain BSV

Twetch, un réseau social basé sur les micropaiements qui fonctionne sur la blockchain Bitcoin SV, a introduit une fonction de messagerie cryptée qui permet aux utilisateurs de s'envoyer de l'argent directement dans le chat.
Sorti mercredi, Twetch Chat ajoute une couche de confidentialité et de sécurité à l'alternative à Twitter et s'inscrit dans la tendance vers des communications plus privées qui ont été un point central des entreprises ces dernières années. La contrepartie est que vous avez besoin d'un portefeuille de cryptomonnaie pour profiter de la fonctionnalité, qui servira à gérer les clés de chiffrements de vos messages ainsi qu'a envoyer et recevoir vos bitcoins.
"Contrairement aux services Internet existants, Twetch décharge la gestion des clés sur le compte de l'utilisateur, qui est un portefeuille Bitcoin SV" a déclaré Josh Petty le PDG de Twetch dans un communiqué. "C'est une étape vers la rupture du monopole qu'on les GAFA sur nos données"
Pour utiliser Twetch, vous avez besoin d'un portefeuille Moneybutton ou RelayX pour stocker et envoyer des BSV. Moneybutton et Relayx utilisent tous deux le protocole PayMail, qui crée un identifiant de type e-mail comme [[email protected]](mailto:[email protected]) au lieu de la chaîne de chiffres et de caractères généralement associée à un portefeuille bitcoin. Lors de la configuration d'un compte Twetch, le service génère de manière aléatoire une phrase de 12 mots associée à la clé publique de chaque portefeuille unique. Cette phrase est ensuite chiffrée et stockée dans la base de données de Twetch. Chaque fois que vous souhaitez vous connecter, vous déchiffrer la graine pour prouver votre identité et y accéder.
La norme de cryptage AES utilise la même clé pour crypter et décrypter. Ainsi, lorsque vous souhaitez discuter sur Twetch, l'initiateur du chat crée un chiffrement AES, ou code, pour le chat. Ce chiffrement est ensuite utilisé par les deux participants pour envoyer et lire des messages chiffrés, et même Twetch ne peut pas les lire!
Le chiffrement lui-même est chiffré par la graine / clé de l'utilisateur et stocké par Twetch dans ses serveurs afin que l'utilisateur puisse le déchiffrer plus tard, et seuls les participants au chat peuvent lire et envoyer des messages.
Pour illustrer, lorsque vous souhaitez discuter, vous trouvez la personne avec laquelle vous souhaitez communiquer et convenez d'une pièce dans la maison. La personne qui initie le chat crée un verrou et une clé spéciaux à partir de sa clé et de celle de son partenaire, de sorte que personne d'autre que lui ne peut entrer dans la pièce et donc dans la conversation.
Twetch Chat est destiné à être utilisé pour les affaires ainsi que pour les interactions sociales. Dans le chat, les utilisateurs peuvent négocier des accords en privé et se payer dans le cadre de la même interaction, sans jamais quitter le chat. On utilise pour cela simplement la commande "/pay".
"La messagerie est une fonctionnalité clé pour tout réseau social", explique Josh Petty. «La plupart des applications que les gens utilisent actuellement ne sont pas chiffrées et encore moins vous donnent accès aux données comme nous le faisons. Nous définissons aujourd'hui la norme de fonctionnement de toutes les applications de demain: une sécurité solide et une monnaie fiable intégrés par défaut.»
Vous êtes libres d'essayer Twetch dès maintenant, tant qu'il reste des invitations sur ce lien: https://twet.ch/inv/zhell
_____________
article NASDAQ: https://www.nasdaq.com/articles/twetch-launches-encrypted-messaging-in-chat-payments-on-bsv-blockchain-2020-09-09
illustration: https://imgur.com/a/NrXWmLO
submitted by zhell_ to BitcoinSVFrance [link] [comments]

Investissement crypto via une appli bancaire

Salut. J'ai récemment remarquer que via mon appli bancaire (Revolut) on pouvait acheter des cryptomonnaies. Je suis parfaitement conscient des risques que ça implique et je ne compte pas investir ce que je ne peux pas me permettre de perdre. J'ai déjà pas mal de côté et j'ai 2000 euros que je peux potentiellement investir.
Je ne compte pas investir dans le bitcoin car des très grosses augmentations (en terme de pourcent de hausse) sont plus difficiles à atteindre si la devise est déjà haute. Mais plutôt dans le ripple par exemple, qui a déjà atteint plus de 2 dollars en 2018 (36 000%)
Du coup j'ai quelques questions.
  1. Je suis pas très connaisseur dans le domaine donc est ce une bonne idée d'acheter de la crypto depuis Revolut ? Dans ce cas, la banque sert d'intermédiaire et détient ma devise. Où est ce préférable d'investir via un autre moyen ?
  2. Qu'arrivera-t-il si Revolut ferme boutique ? Dois je faire une croix sur mes devises ?
  3. J'ai 24 ans, plus d'une dizaine de milliers d'euros de coté en plus de 4 mois de salaire à disposition sur un compte courant en cas d'urgence. Pas de crédit, je n'aurais pas d'enfant, je ne suis pas propriétaire. Est ce une bonne idée de placer ces 2000 euros en crypto ou est-ce absurde ?
Merci de m'avoir lu.
submitted by SuperMoquette to vosfinances [link] [comments]

Qu'est-ce que le Bitcoin? - YouTube CE ESTE BITCOIN SI CUM SA AJUNGI BOGAT - YouTube LE BITCOIN, C'EST QUOI ? COMMENT EN OBTENIR ? Explication ... Qu'est ce que le Bitcoin? Comment fonctionne t-il ... Ce este Bitcoin ? - YouTube

Un ghid despre ce este minatul de bitcoin si cum functioneaza July 17, 2014 by Alexandru in category Informatii with 0 and 6. Home > Blog > Informatii > Ce Înseamnă Să Minezi Bitcoin? Înainte de a începe… Inainte de a citi mai departe, vă rugăm să înțelegeți că majoritatea utilizatorilor bitcoin nu minează! Bitcoin mining reprezintă o afacere și una foarte competitivă ... Bitcoin este un sistem de plată electronică descentralizat și o monedă digitală creată în 2009 de Satoshi Nakamoto. Numele Bitcoin se referă de asemenea și la programul cu sursa deschisă(open source) pentru folosirea acestor monede, cât și la rețeaua peer-to-peer (de la egal la egal) pe care acesta o formează. Spre deosebire de majoritatea monedelor, bitcoin nu se bazează pe ... Bitcoin este diferit faţă de ce ştii şi foloseşti zi de zi. Înainte de a începe să foloseşti Bitcoin, sunt câteva lucruri ce ar trebui ştiute pentru a folosi Bitcoin într-un mod sigur şi pentru a evita greşelile comune. Citește mai mult. Alege portofelul tău. Poţi avea un portofel Bitcoin în viaţa ta de zi cu zi folosind smartphone-ul tău sau poţi avea un portofel pentru ... Practic setarea unui pret corect al unui bitcoin intr-un anumit punct este ceea ce se numeste Price Discovery, locul de mijloc dintre cumparator si vanzator. Similar, pretul Bitcoin afecteaza pretul altor criptomonede. Oferta. Inspirat de alte resurse finite precum aurul, Bitcoin a fost conceput astfel incat un numar maxim de 21 de milioane de unitati sa fie disponibile vreodata. Peste ... Wissenswertes über Bitcoins Unser Bitcoin Chart zeigt Ihnen den aktuellen Bitcoin Kurs in Euro (Kürzel: BTC und XBT) sowie die Bitcoin Kursentwicklung (Bitcoincharts).Wenn Sie Bitcoins kaufen möchten, können Sie sich hier anmelden.In unseren Bitcoin.de FAQs und in unserem Tutorial "Mein erster Bitcoin" erfahren Sie, wie Sie Bitcoins verkaufen oder kaufen können.

[index] [38601] [20181] [1787] [46391] [50350] [41011] [10054] [37407] [42975] [44117]

Qu'est-ce que le Bitcoin? - YouTube

Astazi vorbim despre criptovaluta, cu reprezentantul cel mai mare si faimos Bitcoin pe scena principala Principiul de baza se aplica tuturor valutelor digita... Version française de la vidéo What is Bitcoin de weusecoins.com Qu'est-ce que le bitcoin, pourquoi faut-il s'y intéresser ? 🤔 L'ACTUALITÉ, TOUS LES JOURS SUR INSTAGRAM : http://instagram.com/hugodecrypte/ L'ACTUALITÉ TOUS... Internetului i-au Crescut Bani este un webshow produs de Prosocial Labs cu scopul de a populariza informațiile legate de criptomonede și blockchain. Convinge... Mais, c'est quoi le bitcoin ? comment ça marche ? Et qu'est ce qu'une blockchain ? Trop de question que les gens nous posent chaque jour. Voici une réponse s...

#